Home Maman Accueil de bébé

0 1978

Changer la couche et nettoyer les petites fesses de bébé va devenir l'un des gestes les plus fréquents et peut-être les plus tendres de votre occupation de jeune maman (et de jeune papa !). Le moment du change est souvent propice aux jeux, aux chatouilles, aux caresses et aux bisous sonores sur les cuisses dodues de bébé.
D'autant que depuis que les fabricants ont mis sur le marché des couches jetables anti-fuites adaptées au poids de chaque bébé, il n'y a plus la  » corvée  » de lessive des couches en tissu dont se plaignait nos mères. Sachez toutefois que le budget mensuel consacré à l'achat des couches-culottes avoisine les trois cents francs.

L'acidité de l'urine et des selles du nourrisson, exacerbée par le frottement de la couche humide contre la peau, favorise l'irritation des fesses. C'est pourquoi il est indispensable de le changer souvent, en principe après chaque repas, période durant laquelle le nourrisson a tendance à faire ses  » gros besoins « . L'odeur vous incitera en principe à réagir rapidement !

 

Pour changer bébé:

  • Installez-le sur la table à langer ou le matelas à langer posé sur une surface stable. Ayez tout le nécessaire à portée de main pour ne pas laisser bébé seul, même quelques minutes. Il pourrait tomber et se faire mal.
  • Détachez les pressions de l'entrejambe du pyjama, ôtez chaussons, chaussettes, et enlevez la couche sale, sans découvrir son torse.
  • Maintenez-lui les jambes en l'air en le tenant doucement par les pieds sans tordre ses hanches.
  • Nettoyez les fesses et le sexe dans leurs moindres replis à l'aide d'un coton imbibé d'eau tiède ou d'un lait de toilette. Une petite fille doit être nettoyée de l'avant vers l'arrière pour éviter les infections dues aux bactéries contenues dans les selles. Si la couleur, l'odeur ou la consistance des selles vous paraît inhabituelle, parlez-en à votre pédiatre.
  • Séchez le bébé et enduisez ses fesses d'une crème protectrice en cas de rougeurs et d'érythème fessier.
  • Soulevez ses jambes et glissez une couche propre sous ses fesses, que vous refermerez à l'aide des parties adhésives. N'hésitez pas à serrer la taille, sans toutefois comprimer le petit ventre. Et ne rentrez jamais le tricot de corps dans la couche, elle perdrait son étanchéité.
  • Reboutonnez les jambes du pyjama.

Conseils pour le change:

  • La pièce dans laquelle vous changez bébé doit être d'une température agréable, autour de 20°C ;
  • Lorsque bébé est propre, laissez-le quelques minutes les fesses à l'air pour oxygéner sa peau. C'est le moment idéal pour lui masser les jambes et couvrir de bisous la peau dodue de ses cuisses, attentions qui lui procureront rire et plaisir.
  • si vous changez bébé chaque fois qu'il est sale, il apprendra à apprécier la propreté. Aux environs du quinzième mois, il sera plus facile de l'initier à devenir propre et à réclamer le pot.

0 918

Les animaux:

  • Veillez à ce que vos animaux domestiques vous obéissent et apprenez à votre enfant à respecter le territoire de l'animal (sa cage, sa niche, sa corbeille, ses jouets et surtout sa gamelle).
  • Ne laissez jamais un enfant seul avec un chien.

La cuisine:

  • Prenez garde aux endroits où l'enfant prend appui. Expliquez-lui que la porte du four brûle. Equipez cette porte d'une grille de protection.
  • Protégez les plaques électriques avec des protège-plaques. Attention aux plaques en vitrocéramique qui restent chaudes malgré la position  » off  » du bouton régulateur.
  • L'enfant peut être tenté d'attraper plats ou casseroles, surtout s'il a faim. Ne le laissez jamais seul dans la cuisine, tournez les manches des casseroles et des poêles vers l'intérieur de la cuisinière, débranchez vos appareils électroménagers immédiatement après utilisation et ne laissez jamais à traîner à portée de main des objets coupants ou pointus.

0 10499

Allergie, maladie, morsure d'un côté ; tendresse, complicité, échanges de l'autre. Les avis divergent quant à la présence simultanée d'un tout-petit et d'un animal dans une même maison. Généralement, les couples qui avaient un chat ou un chien avant d'avoir un enfant ne se posent pas la question : ils vivent avec les deux en prenant certaines précautions. Ceux qui n'avaient pas d'animal domestique craqueront peut-être quand, inévitablement, l'enfant en âge de s'exprimer réclamera un compagnon à quatre pattes plus vivant que ses peluches.

Précautions à prendre avec un nouveau-né:

L'arrivée de bébé dans la maison perturbe immanquablement la vie de votre animal domestique : vous lui consacrez moins de temps, vous râlez contre les poils qui volettent, vous lui interdisez certaines pièces de la maison, etc. Il se sentira mis à l'écart et il ne faut jamais écarter le risque de réaction violente telle qu'une morsure ou une griffure. Généralement, c'est à vous qu'il s'attaquera, non à bébé.

Prévenez tout risque d'incident en prenant quelques précautions :

  • Ne laissez pas entrer l'animal dans la chambre de bébé.
  • Promenez-le dans la journée pour calmer sa fougue naturelle.
  • Mettez un filet protecteur sur le petit lit pour ne pas que l'animal puisse se coucher à votre insu dans le berceau et étouffer bébé.
  • Faites contrôler régulièrement la santé de l'animal par un vétérinaire et assurez-vous, avant la naissance, que ses vaccins sont à jour.
  • Traitez-le contre les puces et les tiques, sources d'infection.
  • Interdisez à l'animal de lécher bébé.
  • Rangez la litière dans un endroit inaccessible à l'enfant en âge de marcher. Les déjections de chat véhiculent des microbes dangereux (mycoses, toxoplasmose).
  • Passez régulièrement l'aspirateur sur les surfaces souillées par les poils. Ils sont la source d'allergies courantes.

Quel animal choisir pour son enfant ?

Bébé grandit entouré de peluches, d'histoires, de jeux figurant des animaux ; il imite le cri des bêtes, prend son bain avec un canard en plastique, s'émerveille de la moindre fourmi qui passe à sa portée. Il n'est pas rare qu'il vous réclame, vers l'âge de deux ans, un  » vrai animal « . Compagnon de jeux, confident, gardien, l'enfant éprouvera un réel plaisir en compagnie d'un animal domestique.

Avant de  » craquer « , il faut vous assurer que vous êtes en mesure d'assumer l'arrivée d'un nouveau membre dans la famille s'il s'agit d'un chien ou d'un chat.

Ce qu'il faut prévoir pour un chat ou un chien:

  • du temps : repas, promenades, jeux?
  • de la place : le chat conviendra mieux en appartement, tandis que le chien a besoin d'espace, voire d'un jardin où gambader à son aise
  • un mode de garde : il faut prévoir que vous partirez peut-être en vacances sans l'animal durant les vingt ans à venir? Amis, voisins et grands-parents peuvent parfois être mis à contribution.

Si ces contraintes vous paraissent lourdes à assumer, usez de malice pour canaliser le choix de l'enfant sur un animal qui exige moins de soins et d'attention : un cochon d'Inde, un lapin nain, un poisson rouge, une tortue, un oiseau?

0 1175

Au début bébé fera trempette juste le temps d'être lavé, sans rester trop longtemps dans l'eau. Il faut en effet attendre une semaine ou deux après la naissance que la cicatrisation du cordon ombilical soit achevée. Ce petit délai vous laissera le temps de faire l'acquisition de l'incontournable canard en plastique jaune. Ne négligez jamais les précautions à prendre avant et pendant la trempette, ainsi que les gestes à connaître pour donner le bain en toute sécurité et efficacité.

Le bain est généralement quotidien. Il vaut mieux le donner le matin lorsque bébé est petit et que, en congé maternité, vous pouvez encore adapter votre emploi du temps à son rythme de vie. Lorsqu'il grandit, qu'il va à la Crèche ou à l'école, le bain dans la soirée à des bénéfices certains en matière de  » décrassage  » et de relaxation.

Les précautions à prendre:

  • Assurez-vous que la température ambiante de la pièce se situe entre 20 et 22°C.
  • Faites couler d'abord l'eau froide, puis l'eau chaude jusqu'à parvenir à la température idéale, celle du corps (37°C).
  • Vérifiez toujours la tiédeur de l'eau avant d'y plonger bébé en y plongeant votre coude ou à l'aide du thermomètre de bain, plus précis.
  • Remplissez la baignoire de 10 cm d'eau environ ; elle ne doit pas dépasser le niveau du nombril. Libre à vous d'additionner l'eau du bain d'une noix de produit de bain ou non.
  • Lavez-vous les mains et nettoyez les fesses de bébé avant de le plonger dans l'eau, de manière à optimiser sa propreté.
  • Enfin, avant de le mettre dans l'eau, vérifiez que tous les produits dont vous avez besoin se trouvent à portée de votre main : savon, gant, serviette. Il suffit de quelques minutes d'inattention et de quelques centimètres d'eau pour qu'un bébé se noie. Aussi, ne le laissez jamais sans surveillance dans son bain, même lorsqu'il pourra se tenir assis tout seul.

Comment donner le bain:

  • Déshabillez bébé sur la table à langer et enveloppez-le dans une serviette le temps de lui nettoyer à l'aide de cotons imbibés d'eau tiède les yeux, le visage, les oreilles, le cou et les fesses.
  • Si vous n'utilisez pas de produit de bain, savonnez-lui le corps et les cheveux avant de le plonger dans l'eau. Attention lors de la manipulation car il sera devenu glissant.
  • Vérifiez une dernière fois la température du bain et trempez bébé dans l'eau avec précaution. Maintenez-lui constamment la tête hors de l'eau en lui passant une main sous la nuque. L'autre main est placée sous ses fesses au moment de l'entrée dans la baignoire et de la sortie de l'eau. Le reste du temps, elle est utilisée pour nettoyer bébé.
  • Rincez abondamment le savon en lui passant de l'eau sur le corps et les cheveux. Vous pouvez vous utiliser votre main (en ayant pris soin d'ôter vos bagues blessantes) ou un gant de toilette propre.

La durée du bain doit être courte, de 3 à 5 minutes, afin de ne pas laisser l'eau se refroidir. Sortez bébé du bain et séchez-le immédiatement dans une serviette-éponge propre. Essuyez-lui d'abord les cheveux, puis tout son corps en prêtant une attention particulière à tous les petits replis de la peau : cou, dessous de bras, entrejambe, etc. Il vous restera ensuite à lui faire ses soins de toilette, lui mettre sa couche et à l'habiller.

Il n'est pas rare que bébé n'apprécie pas le bain, du moins au début, ni surtout qu'on lui lave la tête. Lorsqu'il est dans l'eau, parlez-lui ou chantez-lui une petite chanson pour le rassurer. A partir du troisième mois, il ne voudra plus sortir du bain, mais fera peut-être encore un drame au moment du shampoing. Rien que de très normal.

0 1587

Croyez-nous sur parole : un jour (bientôt!) votre petit amour va détester le thème  » Winnie l'ourson  » que vous avez amoureusement choisi pour sa chambre. Voici donc comment créer une chambre qui grandit avec votre bambin. jusqu'à l'adolescence.
La question des futurs frais de scolarité est déjà angoissante. Pourtant, les véritables soucis financiers rattachés à votre condition parentale ne deviennent vraiment accablants qu'au moment d'acheter le mobilier de la chambre des enfants. Berceaux, lits, tables à langer, commodes – les enfants deviennent trop grands pour leur mobilier presque aussi vite qu'ils défoncent leurs chaussures. Et toute cette redécoration fait grimper la facture jusqu'à la stratosphère. Mais ne perdez pas espoir. Avec un peu de planification et de réalisme, vous pouvez facilement concevoir un espace qui grandit avec votre enfant, sans dévaliser la banque.

Si vous faites preuve de prévoyance, la chambre, tout en répondant aux besoins du nouveau-né, pourra servir plus tard de salle de jeu pour le tout-petit et de refuge pour l'adolescent. Si vous arrivez à comprendre l'évolution des besoins de votre enfant au fil des ans, vos achats d'aujourd'hui répondront aux besoins de demain.

lit-double-pour-enfant-mult

La planification multifonctionnelle

Selon les gourous du design, planifier l'évolution d'une chambre n'est pas seulement important d'un point de vue financier. Pour un enfant, sa chambre n'est pas que l'endroit où il dort. C'est à la fois un bureau et un refuge. Les parents ont tendance à disperser ces activités dans l'ensemble de la maison, mais la chambre des enfants est souvent un lieu tout-en-un. Tenir compte de ces multiples activités et aménager l'espace nécessaire peut faire une réelle différence sur la manière dont votre enfant fait ses devoirs ou se divertit.

» Je crois qu'il est particulièrement important que la chambre d'un enfant soit subdivisée en zones, explique Wendy Jordan, de Washington (DC), auteure de livres sur le design intérieur comme  » The Kidspace Idea Book  » (Taunton Press, 2001). Si les différentes parties de sa chambre n'ont pas de fonction précise, l'enfant est dérouté. Les adultes savent ce qu'ils vont faire dans une pièce lorsqu'ils y entrent, mais les enfants peuvent ressentir de la confusion.  »

La nécessité de créer des espaces spécifiques est particulièrement importante dans les maisons plus récentes, dont les chambres sont très grandes et n'ont pas de vocation évidente, fait valoir Mme Jordan. Elle conseille de créer des espaces visiblement réservés au sommeil, aux devoirs scolaires, aux passe-temps ou à d'autres activités, afin d'aider votre enfant à se concentrer sur la tâche en cours.

Attention... zone bébé

La chambre de bébé ne nécessite que quelques zones de base. Elle doit toutefois répondre aux besoins du parent autant qu'à ceux de l'enfant, explique Mme Jordan. Les éléments fondamentaux sont un berceau pour dormir, un endroit pour bercer le bébé et, peut-être, une table à langer. Il est également crucial de disposer d'un endroit pour ranger tous les trucs qu'on accumule. C'est là qu'il faut faire preuve de prévoyance.

Des espaces d'entreposage polyvalents sont essentiels, soumet Kathie Robitz, rédactrice en chef de  » The Smart Approach to Kids' Rooms  » (Creative Homeowner Press, 2000). Elle affectionne particulièrement les armoires, qui permettent d'avoir accès facilement aux couches et aux vêtements tout en pouvant se transformer facilement pour camoufler un téléviseur ou une chaîne stéréo lorsque l'enfant grandit. En outre, du point de vue du design, une belle armoire constitue un excellent pôle d'attraction dans une pièce.

En matière de jouets et de livres, il est préférable d'opter pour la simplicité à cet âge, selon Mme Jordan. De gros bacs et des étagères ouvertes facilitent la tâche des parents quand vient le temps de ramasser et de ranger. Cette approche aide également les enfants à gérer leurs tiroirs ou espaces de rangement lorsqu'ils sont assez grands pour donner un coup de main. Pour les enfants plus âgés, les rayonnages peuvent être convertis pour accueillir des livres ou des trophées. Un coffre à jouets peut être repeint et servir à ranger les draps, les chandails, etc.

Certaines tables à langer, munies de tiroirs ou de tablettes, gardent leur utilité même une fois que la période des couches est terminée. Certains berceaux au style neutre et équipés de planchettes amovibles peuvent également être transformés en mobilier juvénile.