Home Maman Les soins d'urgence

0 817

Les dangers:

  • Veillez à ce qu'il n'y ait pas de minuscules jouets ou objet (micropiles, boutons? ) à la portée d'un bébé qui marche à quatre pattes. L'enfant risque de les absorber accidentellement, ce qui peut entraîner une attaque de la paroi digestive provoquant brûlures, lésion puis perforation digestive. Il existe des jouets spécifiques pour les moins de 36 mois.
  • Pensez à protéger vos coins de table pour éviter les bosses et les coupures.
  • Attention aussi aux médicaments et aux produits ménagers : ils doivent être rangés dans une armoire à pharmacie fermée à clé, même ceux que l'on prend tous les jours.
  • Certaines plantes, tel de Dieffenbachia picta, peuvent provoquer des intoxications ou des allergies. Vérifiez la non-toxicité des plantes d'intérieur ou de jardin auprès d'un fleuriste.

L'électricité:

  • Pour éviter de graves brûlures, faites installer des prises électriques à éclipse, dont les orifices sont fermés en permanence (obligatoires dans les logements neufs). Seule l'introduction simultanée de deux broches d'une fiche en permet l'ouverture. – Si vous utilisez des cache-prises, choisissez-les de type ventouse, ou à clé : un jeune enfant ne saura pas les retirer.
  • Faites vérifier votre installation par des professionnels agréés. Les disjoncteurs différentiels à haute sensibilité, qui sont obligatoires, apportent une réelle sécurité ;
  • Ne laissez jamais de rallonge électrique branchée et non raccordée à un appareil. Si l'enfant la porte à sa bouche, il sera gravement brûlé.
  • N'achetez que du matériel électrique comportant la marque NF.

0 877

Mon-enfant-est-tombe-sur-la-tete

Après un choc sur la tête, même si l'enfant semble aller bien, un avis médical s'impose. Il ne dispense pas, ensuite, d'une surveillance attentive pendant quarante-huit heures.

Conduire l'enfant chez le médecin:

Mathieu, 6 ans, vient de faire une chute de vélo. Il n'allait pas très vite mais il semble que sa tête ait quand même heurté le bord du trottoir. Inquiète, sa maman le conduit tout de suite chez le médecin.

A juste titre, car un traumatisme crânien peut entraîner des petits troubles, pas faciles à reconnaître au début, qui annoncent quelquefois la survenue d'une complication. Bien raconter ce qui s'est passé est très important. Dans le cas de Mathieu, c'est très simple : sa mère était à deux pas de lui. Elle a donc pu constater que l'enfant se relevait seul. Depuis sa chute, il n'a pas perdu connaissance, il n'a pas vomi, mais il se plaint d'avoir mal à la tête. Pas étonnant, puisqu'il a une belle entaille qui va nécessiter deux points de suture. Le médecin ne juge pas nécessaire de demander une radio du crâne, mais examine attentivement son état neurologique. Il vérifie en particulier que l'enfant a un comportement normal et que ses pupilles réagissent correctement à la lumière. Comme il ne remarque rien de particulier, il décide de le laisser repartir chez lui. A condition que les parents le surveillent attentivement pendant quarante-huit heures.

S'il vomit, allez à l'hôpital :

Les complications qui apparaissent plusieurs heures après un choc sur la tête sont la hantise des médecins

Leur principale crainte : qu'un hématome se forme entre le cerveau et la boîte crânienne. Il faut le dépister tôt car seule une intervention précoce (évacuation de l'hématome) permet de s'en sortir sans séquelles. Les parents sont donc invités à surveiller le comportement de Mathieu. S'il semble agité ou tient des propos bizarres, s'il devient somnolent, s'il se met à vomir, à saigner d'une oreille, il faut rappeler le médecin ou se rendre à l'hôpital.

La pharmacie idéale

L'armoire à pharmacie est l'un des hauts lieux stratégiques de la maison. L'important n'est pas qu'elle soit bourrée à bloc, mais qu'elle contienne le nécessaire pour parer à toute éventualité. Pour des raisons de sécurité, la pharmacie doit être située hors de portée des petites mains (et bouches) curieuses, soit en hauteur, soit fermée de manière inviolable. Il est bon de la mettre à jour tous les 6 mois.

Attention aux médicaments périmés et aux flacons entamés. La durée de vie des gouttes et sirops est limitée. Renseignez-vous auprès d'un pharmacien. Gardez bien les notices des médicaments. Voici une liste des éléments indispensables à trouver dans une bonne pharmacie ainsi que les gestes d'urgence à connaître.

0 793

Au lit:

  • Méfiez-vous des literies trop grandes et choisissez un matelas dur aux dimensions exactes du berceau.
  • Couchez bébé sur le dos ou sur le côté et non sur le ventre. Il respirera mieux.
  • Utilisez une turbulette plutôt qu'une couverture. Ne bordez jamais le nourrisson car il s'enfonce en dormant et risquerait de s'étouffer. Pour la même raison, n'utilisez jamais d'oreiller.
  • La couette ne convient pas au-dessous de 36 mois.
  • Si vous choisissez un lit à barreaux, vérifiez que l'écartement soit suffisamment étroit pour empêcher que bébé se coince la tête (l'espacement doit être compris entre 45 et 65 cm).
  • Aucun animal ne doit rester dans la chambre où dort le nourrisson : il pourrait se coucher dans le berceau et l'étouffer.
  • Evitez tout collier, chaîne ou cordelette avec sucette pendant son sommeil car ils risquent de l'étrangler.

Dans la maison:

  • Posez le transat, le couffin ou le pèse-bébé à terre, jamais sur un meuble : à force de mouvements, bébé (ou un autre enfant) pourrait le faire glisser jusqu'au bord? et ce serait la chute.
  • Tenez toujours le couffin avec les deux mains pour éviter qu'une poignée en vous échappe.

Au bain:

  • Prenez l'habitude de bien veiller à la température de l'eau (37°) : les brûlures peuvent être très graves.
  • Ne vous fiez pas à votre main pour tester la température de l'eau car elle est habituée à de hautes températures. Utilisez toujours un thermomètre de bain.
  • Faites toujours couler l'eau froide avant l'eau chaude puis faites couler encore un bref instant l'eau froide pour refroidir le robinet.
  • Ne laissez jamais bébé seul, même un instant, dans le bain ou sur la table à langer. Il peut se noyer ou chuter en quelques secondes.

Le biberon:

  • Pour vérifier que le lait n'est pas trop chaud, il suffit de faire couler quelques gouttes sur votre avant-bras. La température du verre est parfois trompeuse? surtout si le biberon a été chauffé au four à micro-ondes.
  • Agitez le biberon avant de tester la température du lait.

0 807

Les objets:

  • Prenez l’habitude dès le plus jeune âge de votre enfant de ranger dans un endroit qu’il ne peut atteindre tout objet coupant, pointu ou brûlant, tout produit toxique, médicament ou tout objet ou aliment qu’il pourrait avaler.
  • Attention aux chutes de la chaise haute. Lorsque l’enfant est petit de gabarit et qu’il sait marcher très précocement (9 mois), mettez-lui un harnais de contention thoracique en plus de la ceinture ventrale et de l’entrejambe.

Le bain:

  • Bébé apprend à se tenir assis dans sa baignoire. C’est très bien, mais ne le laissez jamais seul (ou avec un autre enfant plus grand), même pour ouvrir la porte ou répondre au téléphone. On pense n’en avoir que pour une minute, mais l’enfant peut se noyer en quelques secondes en voulant se mettre debout.
  • Les dispositifs de bain pour nourrisson comme les sièges de bain améliorent le confort de l’enfant. Ce ne sont en aucune façon des articles de sécurité. Vous devez rester à ses côtés en permanence.
  • Il en va de même au moment du change : ne vous laissez jamais surprendre par les cabrioles de bébé.

Articles liés:

  1. Sécurité à la maison dès la naissance
  2. Sécurité à la maison
  3. La sécurité