Rôle du père

Tout au long de la grossesse, comme pendant l’accouchement, le père a un rôle à tenir, un rôle qui n’est ni facile ni évident pour lui.

Avant la révolution sexuelle et l’apparition des « nouveaux pères », la grossesse et l’enfantement n’étaient qu’une affaire de femmes. Les pères, ces géniteurs, étaient alors des guerriers chargés d’assurer la survie de leur petite famille.

Les temps ont changé : les guerriers s’impliquent plus dans la vie familiale, et leur épouse déserte la maison pour apporter une contribution financière bien souvent nécessaire à l’éducation des petits. Hommes et femmes sont parfois démunis face à une situation relativement nouvelle qu’ils ne maîtrisent pas bien. Leurs parents ne peuvent plus leur servir d’exemple : elle est bien vieillotte l’image de l’homme faisant les cent pas derrière la porte de la salle de naissance en fumant cigarette sur cigarette ! Aujourd’hui, il est de moins en moins courant que les pères n’assistent pas, aux côtés de leur compagne, à la naissance de leur enfant.

Présent, attentif et rassurant tout au long de la grossesse, le futur père est le pilier sur lequel la femme s’appuie, son soutien le plus actif. Rassurez vous madame, respirez, monsieur, ce portrait de l’homme idéal, corollaire du Prince charmant est rare, sinon introuvable dans la vie réelle. La future mère oublie parfois que son compagnon doit lui aussi parcourir un long chemin, qui, de la conception à l’éducation de l’enfant, transforme un homme en père. La femme subit une double métamorphose au fur et à mesure de l’évolution de sa grossesse, dans son corps et dans son imaginaire. L’homme, lui, n’a que son imaginaire à se mettre sous la dent. Il faut donc, pour la future maman, savoir trouver l’exacte mesure : ne demander ni trop ni trop peu, rester une femme, voire une maîtresse. Rassurez-le sur la place qu’il continuera d’occuper pour vous en dehors et à côté de son rôle de papa. Laissez-le avoir une place rassurante pour vous, faites-le participer à votre grossesse, sans lui demander l’impossible : il doit se sentir indispensable et impliqué sans pour autant être pressé de toutes parts. Pour le futur père, quelques conseils : la femme qui se voit grossir comme jamais a souvent besoin d’être rassurée sur son physique. N’hésitez pas à lui montrer que son ventre qui s’arrondit vous émeut et qu’elle reste pour vous la plus belle. La tradition du cadeau de naissance a du bon : une femme qui vient d’accoucher a besoin que l’on s’occupe d’elle, et pas seulement de son bébé. Le papa est le mieux placé pour la rassurer sur sa féminité qui vient de connaître de véritables bouleversements.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here