Information sur les dents et sur le remboursement par les mutuelles dentaires

La dent se divise en deux parties. L’une appelée couronne est la partie visible. L’autre se trouvant dans l’os alvéolaire s’appelle racine. La dent appartient à l’exosquelette relatif aux écailles des poissons c’est-à-dire qu’elle n’appartient pas à la classe des os. Elle est issue du feuillet externe du blastoderme lors de la formation embryonnaire.

De l’extérieur à l’intérieur, la dent est enveloppée par la capside, l’émail, la dentine et la pulpe. Le ligament péri dentaire facilite son articulation avec l’os alvéolaire de la mâchoire. Le paquet vasculo-nerveux de la dent humaine circule en passant de l’apex à la pulpe.

La structure morphologique et physiologique de la dent

La dentition est constituée par 3 sortes de dents. Les incisives sont au nombre de huit, quatre sur chaque mâchoire. Elles sont localisées dans la partie antérieure de la mâchoire. Sa couronne ressemble à un bec de flute et sa racine possède la structure d’un cône latéralement aplati. L’incisive est utilisée pour couper les aliments. Les canines sont les dents à sommet pointu. Elles sont disposées de façon symétrique : deux sur la mâchoire supérieure et deux sur le côté inférieur. Les canines se trouvent après les incisives. On reconnait la canine par sa couronne sous forme de cône. Elle ne s’appuie que sur une seule racine. Lors de la consommation d’aliments plus durs, les canines avec ses fonctions de coupure peuvent régler les difficultés. Les molaires sont majoritaires dans la denture avec un effectif de vingt. Elles sont symétriques : dix sur chaque mâchoire. Chaque molaire possède une forme coronaire et est remplie de tubercule. On classe les petites molaires des grosses molaires selon leurs parties radicales. Le nombre des racines d’une molaire augmente en fonction de son volume. Les molaires permettent de broyer les aliments.

Les dents suivent un processus bien orchestré

La dentition suit deux étapes. La formation des dents de lait appartient à la phase primaire de la dentition et ce n’est qu’après, à la phase secondaire que les dents définitives apparaissent. La prothèse est utile lorsque la dent définitive tombe. Cette dernière ne se repousse plus. Au cours des 6 premiers mois de sa naissance, un bébé assiste à la genèse de ses premières dents. C’est la période où les petits apprennent à manger. On ne peut pas répertorier de dent sur la mâchoire d’un nouveau-né. La formation de la première incisive se trouve entre le 3ème et 12ème mois de la naissance. Après trois ans, les dents de lait devront se présenter, leur effectif est de 20.
On peut constater chez le bébé,  une hyper salivation et une grosse douleur lors de la formation des premières dents. Pour calmer sa douleur, il faut lui donner un objet en caoutchouc à mâcher (consulter la pharmacie). Au fur à et mesure, les gencives subissent une rupture membranaire.
En général, les dents primaires n’existent plus à partir de 6 ans. On parle maintenant de dent définitive lorsque les dents de lait ont été remplacées par d’autres dents. Avec un nombre total de 32, les dents définitives sont complétées par les dents de la sagesse lorsqu’une personne se trouve à l’âge adulte

La prise en charge des traitements des dents par l’assurance maladie et les mutuelles dentaires

Du fait du cout financier des prestations des dentistes qui a d’ailleurs été dénoncé par des associations telles que 60 millions de consommateur, la prévention qui est réalisée par l’assurance maladie par son site m’t dents est une première phase importante pour l’état bucco-dentaire d’une personne. L’assurance maladie lors de ces prestations prend en charge également des forfaits de remboursement en fonction de nombreuses prestations. Ensuite par le biais de solutions qui sont financées par chaque mutuelle avec un poste dentaire souvent renforcé, l’assuré pourra être bien pris en charge. De plus en plus de comparateurs permettent de réaliser des comparaisons et réduire le coût d’un financement d’une mutuelle spécifique pour les travaux dentaires. On peut trouver sur le net ce type de comparatif avec ce site web notamment. Il est possible également de valider ces recherches auprès de compagnies d’assurances ou de mutuelles dans des agences. Bref l’assuré aura une réponse pour ne pas financer tous ces travaux particulièrement élevés. Article rédigé par Olivier Pocher

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here