Suis-je enceinte ?

La petite vie qui est en vous n’a pas quinze jours que déjà elle vous alerte, par des signes révélateurs, de son existence. Ces premiers signes de la grossesse sont souvent anodins, mais une femme à l’écoute de son corps ne s’y trompera pas :

Retard des règles ou saignement insignifiants: La date de vos règles arrive, comme chaque mois, et? rien ne se passe. Serait-ce un signe ? Certainement, mais il ne suffit pas. En effet, un retard des règles peut avoir des causes psychologiques (choc émotionnel, angoisse) ou physiologiques (cycles irréguliers). Si l’aménorrhée, terme médical pour désigner l’arrêt des règles, persiste, essayez de vous rappeler avec précision la date du premier jour de vos dernières règles, car c’est la première question que votre gynécologue vous posera afin de calculer la date de votre accouchement. À l’inverse, de légers saignements à la date présumée des règles ne signifient pas nécessairement que vous n’êtes pas enceinte. Il arrive que l’implantation de l’oeuf dans la muqueuse utérine provoque, via l’érosion des vaisseaux sanguins, de « fausses règles ». Elles seront sans incidence sur le déroulement de la grossesse. Dans tous les cas, la solution la plus rapide pour savoir si vous êtes vraiment enceinte consiste à vous procurer un test de grossesse en pharmacie.

Seins sensibles: D’autres signes manifestent que votre corps s’organise, se modifie et réagit déjà à la nouvelle petite présence :
Vos seins sont gonflés, plus sensibles que d’habitude, un tissu un peu rêche les irrite immédiatement, ils vous picotent par moments. Pas de panique ! Dès le début de la grossesse, les glandes mammaires se développent pour se préparer à l’allaitement, ce qui provoque le durcissement des aréoles et l’accroissement de leur sensibilité. Pour pallier à ces petits inconvénients, privilégiez les matières douces telles le coton et les soutiens-gorge  à armature, qui protègent vos seins.

-Nausées et brulures d’estomac: Vous qui vous vantiez de n’être jamais malade, vous voilà sujette à des nausées. Le matin en vous levant, dans la journée après les repas. Ou bien vous ressentez de désagréables brûlures d’estomac et un afflux inhabituel de salive dans votre bouche. Pour atténuer ces gênes passagères, buvez un grand verre d’eau au réveil parfumé d’un citron pressé, et évitez les mouvements brusques au lever. Quant à la journée, il faut boire de l’eau minérale le plus souvent possible, la quantité idéale pour votre corps étant d’avaler un litre et demi d’eau par jour. Savez-vous que 50 % des femmes enceintes n’ont pas de nausées ?

-Envie fréquente d’uriner et constipation passagère: Aller aux toilettes vous semble soudain l’une des préoccupations majeures de votre journée, voire de votre nuit. Soit parce que vous avez fréquemment envie d’uriner, soit parce que vous êtes constipée, ou bien les deux? Ce n’est pas encore le bébé qui pèse sur votre vessie, comme ce sera le cas plus tard, mais simplement la sécrétion importante d’hormones de grossesse qui provoque ces envies fréquentes d’uriner. N’arrêtez pas de boire pour autant. Quant à la constipation, elle se résoudra d’elle-même par une alimentation saine favorisant le transit : fruits frais, légumes, pain complet, fibres, pruneaux, etc. Ne prenez pas de laxatif sans avis médical.

-Grosse fatigue: Vous avez l’impression d’être fatiguée plus que de coutume et des « coups de pompe » vous assaillent en pleine journée. Profitez-en !
Essayez de dormir au moins huit heures par nuit et n’hésitez pas à vous octroyer une sieste après déjeuner, si cela est compatible avec votre emploi du temps. La fatigue se manifeste essentiellement durant les trois premiers mois de la grossesse, elle disparaîtra en principe dès le quatrième mois.

-Pertes vaginales: Votre utérus se modifie et se protège d’éventuels microbes en augmentant les sécrétions vaginales.
Conséquence : vous avez des pertes blanches qui peuvent être abondantes et favoriser, en absence d’hygiène rigoureuse, le développement d’une mycose. Pour y remédier, lavez-vous fréquemment avec du savon non agressif (ph neutre). Si les pertes s’intensifient et virent au jaune, consultez votre médecin ; il peut s’agir d’une infection. Absence de règles, seins sensibles, nausée, fatigue? tous les signes concourent à vous conforter dans l’espoir d’être enceinte. Il ne reste qu’à vous précipiter dans une pharmacie pour acheter un test de grossesse , examen préalable à l’annonce officielle : « Chéri, j’attends un enfant ».

Cette rubrique a été préparée avec la collaboration des sites : Tomber Enceinte et Calcul Ovulation.

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here