Les secrets d’une peau parfaite

Définition

La peau est le reflet de notre état de santé, de notre état intérieur.

Elle a pour principale fonction de préserver l’organisme des agressions extérieures, mais elle joue également un rôle d’outil de régulation thermique. La est composée de 3 étages superposés : l’épiderme, le derme et l’hypoderme.

 

Peau parfaite

Petit cours d’anatomie :

L’épiderme est la couche supérieure de la peau. Les cellules y sont réparties en plusieurs couches distinctes, qui correspondent aux différents stades de leur évolution. 80% de ces cellules sont des kératinocytes riches en lipides. Dans la zone supérieure de l’épiderme, en contact avec l’extérieur, on trouve la couche cornée. Particulièrement résistante, composée de 12 à 14% d’eau seulement, ele joue un rôle important dans l’hydratation de la peau.

Ensuite, on retrouve le derme qui est la couche qui se trouve à l’étage inférieur, le soutient de l’épiderme. Les cellules principales du derme sont les fibroblastes.

Les fibroblastes sont chargés de produire plusieurs types de fibres (collagène, réticuline, élastine : garants de l’élasticité et de la tonicité de la peau) ainsi que la substance fondamentale constituée de molécules liées à des protéines : les protéoglycanes.

Enfin vient l’hypoderme. C’est la couche la plus profonde de la peau, juste avant la couche graisseuse proprement dite et les muscles. Elle est composée d’adipocytes, des cellules stockeuses de graisses. L’hypoderme sert de réserve, d’isolant thermique et de coussin

Symptômes

Nous ne traitons pas ici les problèmes du vieillissement de la peau (une rubrique y est déjà consacrée), mais plutôt les problèmes quotidiens de notre peau, que l’on peut rencontrer à tout âge et dans toutes circonstances. En voici quelques symptômes :

  • peau sèche
  • peau qui tiraille, irritée
  •  manque de souplesse et d’élasticité
  •  démangeaisons, squames

Sachez que la peau peut devenir déshydratée quelles que soient ses caractéristiques génétiques : grasse ou non, épaisse ou fine, sensible (allergique à certaines substances) ou pas.

Facteurs et personnes à risque

Voici quelques facteurs de risque auxquels il faut être attentif afin de ne pas nuire à la bonne santé de notre peau :

  •  exposition prolongée au soleil sans protection
  • douche répétées dans la journées, peau frottée trop intensément
  • eau chaude qui dissout les huiles naturelles de la peau
  •  produits de beauté ou savons trop irritants
  •  la pollution, tabagisme
  • déficit en fer ou vitamine C (pâleur de la peau, mauvaise mine, teint terne)
  •  manque d’acides gras essentiels, de lipides (sécheresse)
  • sommeil insuffisant
  • stress
  • prise de certains médicaments
  •  problèmes hormonaux (peau grasse, excès de sébum)

Préventions

On prend parfois, sans s’en rendre compte, de mauvaises habitudes qui peuvent avoir de fâcheuses conséquences sur notre peau. Les quelques conseils qui suivent ne demandent pas beaucoup d’effort mais favorise, en revanche, la beauté de votre peau.

  • évitez l’eau trop chaude pour vos bains ou douches, préférez une eau tiède et même un peu fraîche
  • utilisez un savon doux (la plupart des savons liquides, gels sont trop agressifs). Si vous avez la peau sèche, optez de préférence pour un savon gras contenant des agents surgraissants
  • Après la douche ou le bain, essuyez-vous en tapotant plutôt qu’en frottant puis appliquez aussitôt sur la peau encore humide une lotion ou un lait contenant des ingrédients nutritifs hydratants
  •  Que vous vous maquilliez ou non, appliquez chaque jour sur votre peau un soin de jour hydratant
  •  Protégez-vous du soleil, même pour de courtes expositions
  •  Buvez suffisamment d’eau chaque jour : environ 1.5 litre par jour. Attention, certaines boissons déshydratent plus qu’elles n’hydratent. C’est le cas du café, du thé, des boissons gazeuses avec caféine et de toutes les boissons alcooliques
  •  Dormez suffisamment
  • Portez des gants à l’extérieur par temps froid
  •  Maintenez un bon taux d’humidité dans la maison.

Solutions naturelles

On ne le dira jamais assez, mais rien de tel qu’une crème ou lotion hydratante en application chaque jour pour réduire la déshydratation de la peau. Certains produits sont meilleurs que d’autres ou conviennent mieux à tel type de peau, mais une choses est sûre : un usage quotidien et continu d’une crème hydratante permet d’améliorer le niveau d’hydratation de la peau (conseil de dermatologue).

Ensuite, comme pour les cheveux ou les ongles, nos carences alimentaires se lisent sur notre peau.

Ainsi, une peau sèche, déshydratée est une peau qui manque de lipides, et qui ne réussit plus à retenir l’eau dans la couche cornée. Il est donc important de faire le plein d’acides gras essentiels que l’on trouve dans les huiles végétales (colza, tournesol…), les oléagineux et les poissons gras (saumon frais par exemple.

Cette sécheresse cutanée s’explique aussi par un déficit en vitamines du groupe B, nécessaires à la construction et à la réparation des tissus cutanés. Sachez que la vitamine B6 rééquilibre aussi les peaux grasses.

Si vous suivez un régime hypocalorique, pensez au blanc de poulet. Cette viande maigre, comportant des protéines d’excellente qualité, permet de faire le plein de vitamines du groupe B.

La vitamine A joue aussi un rôle important. On la retrouve sous différentes appellations : rétinol, acétate de rétinyle, linoléate de rétinyle ou palmitate de rétinyle. Cet antioxydant est un des rares éléments à pouvoir pénétrer jusqu’au derme et donc à agir en profondeurMais attention : comme la vitamine A augmente la sensibilité de la peau aux rayons solaires, il faut toujours l’utiliser conjointement à un écran solaire.

Si votre peau est pâle, terne, c’est que vous manquez peut-être de fer ou de vitamine C. Vous ne mangez donc pas assez de fruits et de légumes frais. Ces derniers se transforment, une fois digérés, en vitamine A, essentielle à la bonne santé de la peau. La vitamine C, antioxydante, agirait un peu comme un écran solaire (mais ne le remplace pas) pour protéger la peau des effets néfastes du soleil.

Le boudin noir est une très bonne source de fer. Le kiwi et la carotte sont riches en vitamine C et sont peu caloriques.

Vous avez sûrement déjà entendu parler de l’aloe vera pour ses propriétés hydratantes… Et bien effectivement, le gel d’Aloe vera possède des propriétés hydratantes et curatives pour la peau. Sachez qu’une lotion doit contenir au moins 0,5 % d’aloès pour que celui-ci joue un rôle significatif.

Pour les peaux sensibles et sèches, il est recommandé d’utiliser des produits à base d’avoine, produit naturel ayant fait ses preuves et dont les propriétés curatives sont connues depuis l’Antiquité. L’avoine est la céréale la plus riche en protéines et en acides gras. Cette haute teneur lui confère ses vertus apaisantes, nettoyantes en douceur et hydratantes. On peut bénéficier de ses propriétés par des crèmes, mais aussi par des bains.

Les fleurs de la camomille sont riches en principes anti-inflammatoires, antibactériens et cicatrisants. En application externe, ces substances favorisent la régénération de la peau et préviennent les infections. La camomille est utilisée sous forme de liquide, de crème, d’onguent ou de poudre pour traiter les inflammations muqueuses et cutanées.

Enfin, l’huile d’amande douce et le beurre de karité ont tous deux des propriétés émollientes et hydratantes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here