Le premier jour de bébé

Aucun être humain ne se souvient des événements qu’il a vécus le jour de sa naissance, des sensations inédites qu’il a ressenties. La violence de l’accouchement, le premier cri, le froid soudain après une gestation à 37°, l’alimentation qu’il faut aller chercher soi-même, les vêtements qui vous engoncent, etc. Et maman, qui n’est plus autour de soi mais à côté, si loin et si près à la fois.

Vous le regardez, lui parlez, découvrez son visage, ses minuscules doigts, son regard bleu foncé et vague, ses mimiques involontaires? Il mesure en moyenne 50 centimètres et pèse 3,3 kilos.

A quoi ressemble votre bébé ?

  • Sa tête : elle est grosse et disproportionnée par rapport au reste du corps. En forme de ballon de rugby s’il a dû pousser longtemps pour sortir. Parfois, des contusions et meurtrissures témoignent de l’épreuve de l’accouchement. Elles disparaîtront au bout de quelques jours. Sa tête est lourde et il ne dispose pas encore des muscles lui permettant de la redresser. Soutenez son cou de votre main.
  • Sa fontanelle : le dessus du crâne de bébé n’est pas encore soudé. La fermeture de la fontanelle sera totalement opérée vers deux ans, lorsque le cerveau aura atteint sa taille adulte. C’est une région fragile.
  • Ses yeux : ils vous semblent immenses. C’est normal, ils sont déjà aux 2/3 de leur taille adulte, alors que la tête est plus petite proportionnellement à sa taille définitive. Ses paupières sont épaisses et ses cils apparents.
  • Ses cheveux : ils sont touffus et drus ou au contraire rares et clairsemés. Ces cheveux de naissance tomberont au fil des mois, remplacés par d’autres, plus fins et généralement plus clairs.
  • Sa peau : Rougeâtre, fripée, parfois piquetée de boutons ou de tâches de naissance? mais douce et délicate. Les petites rougeurs s’estomperont dans les jours qui suivent l’accouchement. Un fin duvet de naissance la recouvre parfois. Il tombera de lui-même.
  • Son nombril : l’extrémité du cordon ombilical est pincée par un clamp durant quelques jours, recouvert de gaze après les soins.
  • Son poignet : il est entouré d’un petit bracelet qui mentionne son nom, son prénom et l’heure de sa naissance. Il le conservera durant tout le séjour à la maternité.

Que ressent-il ?

  • Sa vue : il voit à une vingtaine de centimètres, avec un angle de vision limité à 20°. Parfois ses yeux divergent. Ils ne fonctionnent pas encore bien ensemble.
  • Son ouïe : elle est développée et capable de reconnaître la voix humaine. Il est sensible aux sons même lorsqu’il dort. Chut?
  • Son odorat : il est instinctivement formé à reconnaître votre odeur et celle de votre sein. C’est le sens le plus développé à la naissance.
  • Son goût : il est capable d’apprécier la saveur du lait et de grimacer si votre alimentation lors de l’allaitement comporte des saveurs désagréables (ail, chou, asperge? ).
  • Le toucher : il est très sensible au toucher et répond lorsque vous le caressez ou le prenez dans vos bras. Souvent, bébé dort la tête collée contre le haut du berceau. Il tente de retrouver ainsi la sensation rassurante de l’abri du ventre maternel.

Que sait-il faire ?

  • Téter : le réflexe de succion, nécessaire à la survie, se développe avant même la naissance, dans le ventre de la mère. Dès les premières minutes, bébé est capable de téter.
  • Marcher : durant les premiers jours de sa vie, bébé stimule les pas de la marche lorsqu’on le maintient debout, les pieds sur une surface dure.
  • Déglutir : car il a été habitué à avaler le liquide amniotique.
  • Fermer et ouvrir les doigts : il est capable de refermer ses mains autour de votre doigt. C’est le réflexe du  » grasping « .
  • Crier : les pleurs, souvent sans larme, et les cris sont le seul moyen dont il dispose pour indiquer qu’il a mal, faim, peur, etc. Vous apprendrez à reconnaître, à leur intonation, ce qu’ils signifient.

Cette rubrique a été préparée avec la collaboration du site : accouchement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here