La péridurale

La naissance oui, la souffrance non !  » tel est le choix de plus de la moitié des Françaises qui accouchent. Pourcentage auquel il faut ajouter 15 % de césariennes. Reste que 35 % des femmes enfantent sans artifices, dans les douleurs prévues par mère Nature. Il existe cependant des contre-indications à la péridurale : fièvre au moment de l’accouchement, problèmes de coagulation, mauvais état local de la peau ou prise de poids excessive. Que vous soyez hostile ou adepte de l’accouchement sans douleur, parlez-en avec votre médecin au cours de la grossesse. Son avis de spécialiste n’est pas à négliger.

En 1853, Victoria, reine d’Angleterre et future impératrice des Indes, qui aura huit enfants de son époux le prince Albert, ordonne à son médecin de lui épargner les affres de la douleur de l’enfantement. Ce dernier obtempère et accouche sa Très Gracieuse Majesté sous chloroforme ! C’était il y a un demi-siècle. Aujourd’hui, le progrès des techniques anesthésiques est tel que l’on peut accoucher sans souffrir, tout en restant éveillée, ceci grâce à la péridurale.

La péridurale est une anesthésie locale : elle insensibilise uniquement les nerfs qui transmettent la douleur utérine et qui sont localisés dans la partie inférieure du corps. Votre conscience reste en éveil et, le dosage de l’injection étant modéré, vous percevez des sensations atténuées et totalement indolores.
La mise en place de la péridurale intervient quand votre col est bien préparé. L’anesthésiste vous demande de vous asseoir en  » faisant le dos rond « . Il injecte la première dose, généralement faible, entre la troisième et la quatrième vertèbre lombaire, ôte l’aiguille et laisse en place un cathéter qui permettra, par la suite, de réinjecter une nouvelle dose d’anesthésiant sans refaire de piqûre.
Au bout de dix minutes, la sensibilité disparaît dans vos cuisses et votre bassin. Les contractions se produisent (vous les voyez monter sur le moniteur placé à vos côtés), on vous demandera même de pousser au moment de l’expulsion. Seule la douleur a disparu?

La péridurale est également utilisée en cas de complication éventuelle nécessitant un accouchement par césarienne ou à l’aide de forceps. Ne vous alarmez pas, il s’agit d’indications parfaitement courantes et tout à fait bénignes. Pendant la césarienne sous péridurale, un drap vertical masque le champ opératoire et vous permet d’entendre le premier cri de bébé et de le serrer contre vous dans les secondes qui suivent la naissance. Instant unique où la magie de la science se conjugue au miracle de la vie?

Cette rubrique a été préparée avec la collaboration du site : accouchement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here