Fruits

L’avocat:
Très nourrissant, ce fruit apporte à lui seul la moitié de l’apport en matières grasses journalier recommandé pour l’individu moyen.
Les nutritionnistes s’accordent à le préconiser chaque jour dans notre alimentation pour protéger notre santé, et en particulier celle de ceux qui souffrent de diabète, de cholestérol et d’hypertension.
Propriétés thérapeutiques:

  * Pour les diabétiques :
L’avocat est une excellente source de matières grasses mono-insaturées, en particulier d’un type de lipide, appelé acide oléique. Ses acides gras mono-insaturés améliorent les taux de lipides dans l’organisme et contribuent à mieux maîtriser le diabète gras.
* Contre le cholestérol :
Grâce à cet acide oléique et à la présence non négligeable de fibres, ce fruit peut également contribuer à faire baisser le taux de cholestérol. Ainsi, avec 10 grammes de fibres (soit 40 % de l’apport journalier), un seul avocat en contient davantage qu’un petit pain au son.
    *Pour le coeur :
L’avocat est une excellente source de potassium et fournit 16 % de l’apport journalier. Comme tous les aliments riches en potassium, ce fruit ne peut favoriser les risques d’hypertension artérielle et donc d’accidents vasculaires cérébraux. Des consommations modestes apportent une bonne protection contre ces accidents.

Guide d’achat:
La epau devra être lisse, sans taches. Choisir un fruit tendre pour une consommation immédiate ou un peu ferme, en sachant qu’il peut mûrir en 4 ou 5 jours à température ambiante.

Conservation:
Quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur

La fraise:

La fraise que nous consommons aujourd’hui est le fruit du croisement des fraisiers du Chili et des fraisiers de Virginie.
Propriétés thérapeutiques:
Richesse en vitamine C : son meilleur atout.
100 grammes de fraises apportent 77 mg de vitamine C, soit l’apport quotidien recommandé. Avec les kiwis et les agrumes, la fraise se situe en tête de liste pour son action antioxydante et tonifiante.
Faiblement énergétique, ce fruit délicieux se consomme à volonté (35 à 40 kcalories pour 100g).

Guide d’achat:
La fraise doit être rouge vif, brillante, propre, avec une collerette bien verte, un pédoncule ferme et bien coloré.

Conservation:
Dans une boîte hermétique, les fraises se conservent 24 heures au réfrigérateur.

La framboise:

Appartenant à la famille des fruits rouges, la framboise est un fruit facile à incorporer dans de nombreux desserts et délicieux à consommer nature.

Propriétés thérapeutiques:
Action antioxydant :
Peu énergétique, la framboise est intéressante pour sa teneur en vitamine C (25 mg pour 100 g) et en provitamine A.
Richesse en minéraux :
elle possède un large éventail de minéraux indispensables à l’équilibre des cellules nerveuses, de la constitution des os et de l’équilibre de l’ensemble de l’organisme.
Sa richesse en fibre (près de 7 %) est très appréciable pour la stimulation du transit intestinal. Néanmoins, les intestins fragiles ne la supporteront pas forcément à cause des graines.

Guide d’achat:
C’est un fruit fragile, c’est donc la fraîcheur et l’aspect qui priment sur le type de variété : il faut donc faire attention à ce qu’elles ne soient pas écrasées dans les barquettes dans lesquelles elles sont vendues. Leur couleur doit être rouge fuschia bien vive. Trop mûre, la framboise n’est pas idéale à manipuler car trop fragile.

Conservation:
La conservation ne doit pas dépasser 36 h maximum au réfrigérateur sous risque de développement de moisissures.

L’abricot:

Acheté à la bonne saison, l’abricot du Roussillon est un régal pour le palais. Sa chair rouge orangée attire irrésistiblement l’oeil et appelle les papilles.

Propriétés thérapeutiques:
Richesse en provitamine A
Moyennement énergétique (45 kcal aux 100 g), ce fruit est très intéressant pour son action anti-oxydante (la provitamine A est le précurseur de la vitamine A), son action sur l’état de la peau et de la vision crépusculaire.
Minéraux et oligo-éléments
L’abricot apporte à la fois une quantité non négligeable de fer, mais aussi en potassium, calcium et magnésium. Il est d’autre part riche en fibres (notamment en pectines) ce qui permet la stimulation du transit intestinal.

Guide d’achat:
L’abricot se cueille dans un état de maturité moyennement avancé, aussi est-il correctement mûr lorsque vous le trouvez sur les étalages. Le choisir bien mûr, bien coloré, odorant vous apportera des qualités gustatives irremplaçables.

Conservation:
L’abricot doit être conservé au frais à l’abri de la lumière. La congélation est possible sur des demi-abricots.

L’ananas:

Ce fruit attire le regard par son aspect esthétique. Longtemps réservé aux tables royales, l’ananas est actuellement un fruit commercialisé dans le monde entier.

Propriétés thérapeutiques:
Richesse en vitamines
Sa teneur en pro-vitamine A, vitamine C en fait un fruit à pouvoir hautement anti-oxydant et source de vitalité.
Rôle de la bromélaïne
La bromélaïne qui est une enzyme, serait impliquée dans des mécanismes de prévention cardio-vasculaire en limitant la formation des caillots.
Elle serait également impliquée dans un mécanisme de diminution de l’inflammation par inhibition de l’action des prostaglandines qui jouent un rôle dans le gonflement des tissus.
Ces enzymes sont d’autre part utilisées dans le traitement de la polyarthrite inflammatoire. Elles sont également impliquées dans les processus de cicatrisation.

Guide d’achat:
Il faut le choisir lourd et odorant. Les feuilles doivent être d’un vert profond, l’épiderme sans taches.

Conservation:
S’il est très mûr, il faut le conserver au réfrigérateur. Sinon, le laisser à température ambiante jusqu’à ce que se dégage une odeur sucrée.
Les enzymes de l’ananas sont détruites à la cuisson. L’idéal est donc de le consommer frais en tranches, ou en jus de fruit.

La banane:

Ce fruit très apprécié des enfants s’accomode de plusieurs manières pour le plaisir de tous les gourmands. Sa richesse en potassium et magnésium en fait un aliment privilégié.

Propriétés thérapeutiques:
Richesse en potassium et magnésium
Une consommation importante de potassium permet de prévenir et réguler l’hypertension. D’autre part, une certaine quantité de magnésium est indispensable à l’équilibre biologique de l’organisme.
Son apport énergétique est sain
En plus des glucides fournis, la banane est source d’amidon qui permet la résistance à la digestion et donc une meilleure assimilation des sucres lors de l’absorption intestinale. Consommée après 30 minutes d’exercice, lorsque le tonus musculaire est épuisé, la banane mûre apporte un regain d’énergie. Les bananes sèches sont encore plus riches en potassium, fibres mais aussi en sucre…
Prévention des troubles digestifs
L’amidon présent dans la banane pas trop mûre entraîne l’augmentation du volume des selles (donc soulage la constipation) alors qu’une banane trop mûre est un remède efficace contre la diarrhée.
Rôle potentiel dans l’amélioration de l’humeur
Les glucides consommés en même temps qu’une petite quantité de protéines entraînent une stimulation de la sérotonine et donc auraient un effet calmant sur l’organisme. La sérotonine est un neurotransmetteur intervenant dans la régulation de l’humeur.

Guide d’achat:
Choisir la banane d’une belle couleur jaune vif sans trop de taches noires.
On peut la préférer un peu moins mûre, dans ce cas, elle vire sur les jaune-vert.

Conservation:
Au réfrigérateur, la banane mûrit moins vite, la chair reste ferme plus longtemps. A température ambiante, elle poursuit sa maturation.

Pomme:

A croquer, en tarte ou en compote. Pendant le repas ou en fin de repas, mais aussi entre les repas…
petite ou grosse
ronde ou bosselée
jaune, rouge, verte ou bicolore

la pomme est bonne aussi bien crue que cuite
elle nous apporte des vitamines, ne fait pas grossir et a quelques vertus laxatives.
En jus, elle nous donne du calcium, du potassium et du sodium.
En infusion, elle nous aide à dormir.
Grâce à sa teneur en fluor, elle est bonne pour les dents et comme dit le dicton :
« une pomme chaque jour éloigne le médecin ».

On peut la choisir :
Granny-Smith
Belle de Boskoop
Reine de reinettes
Golden
Elstar ou
Melrose, etc.
C’est une question de goût !
Qu’elle soit ou pomme de Reinette ou pomme d’Api – elles sont toutes bonnes à croquer.

Alors craquez !!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here