Comment adapter l’alimentation de votre enfant de 1 à 3 ans ?

Votre enfant commence à vouloir porter tout seul la cuiller à la bouche, à affirmer ses goûts et à acquérir ses dents… Son régime va s’enrichir en suivant quelques repères en fonction de son âge.

De 12 à 15 mois :

C’est la période où votre enfant tente de manger tout seul. Ne l’empêchez pas même si ses tentatives ne sont pas très réussies
En outre, il a déjà 6 à 8 dents
Vous pouvez commencer à lui faire goûter des préparations appétissantes, à lui proposer des farines cacaotées ou aromatisées (à la vanille, à la banane, au caramel…), des fromages fermentés ( écrasé ou en petits morceaux)
Son alimentation sur une journée peut se présenter ainsi :
– Le matin : une bouillie cacaotée (200g) ou du lait avec une farine aromatisée
– Vers 10 heures: un jus de fruit (50g)
– Au déjeuner : 15 à 25 g de viande trois fois par semaine ou 30 g de poisson (deux fois par semaine) ou un oeuf entier (une fois par semaine) ou du jambon (une fois par semaine) avec 200 g de légumes ou une purée, un fruit et en boisson de l’eau minérale pure ou avec un peu de jus de fruits.
– Au goûter : une tasse de lait avec une farine aromatisée avec des biscuits ou un produit laitier ( yaourt, petit suisse ) et un peu de pain beurré
– Au dîner : 200 g de potage composé de légumes avec de la semoule (ou du tapioca ou du vermicelle), un morceau de fromage ou une compote de fruits ou un fruit poché ou un dessert lacté.

De 15 à 18 mois :

Le régime de votre enfant peut encore s’enrichir. Il a maintenant 8 à 12 dents
Des petites quantités de crudités avec 3 à 5 g d’huile peuvent être proposées en hors-d’oeuvre avec éventuellement du citron, des herbes aromatiques très finement hachées.
Vous pouvez aussi proposer des carottes crues râpées, des petits radis en éminçant la peau rouge, de la salade verte hachée finement, des betteraves rouges.

De 18 mois à 2 ans :

Votre enfant a 10 dents et désire de plus en plus manger seul. Ne freinez pas son apprentissage malgré quelques ratés…
Veillez à servir des crudités bien préparées au début des repas. Proposez lui deux fois par mois des légumineuses (lentilles en purée, à raison d’une cuiller à soupe dans la purée de légumes puis des châtaignes, des pois)
La ration de viande peut être répartie sur les deux principaux repas ou sur un seul repas en ajoutant du poisson ou un oeuf au deuxième repas.

De 2 à 3 ans :

Votre enfant maîtrise l’usage de la cuiller et affirme nettement ses faits et préférences
Vous pouvez prévoir sur une journée : 20 à 40 g de viande, 20 à 40 g de poisson, des légumes (100 g de pommes de terre ou 200 à 250 g de légumes verts ou une cuiller à soupe de légumes secs deux fois par mois), 25 g ou une cuiller à soupe de pâtes et de riz, 400 à 450 g de lait, 10 g de fromage, 60 g de pain
– Le matin : une bouillie au lait (200g) deux fois par semaine ou du lait aromatisé avec du pain beurre ou de la confiture ou du miel ( 4 fois par semaine)
– Vers 10 heures : un jus de fruit (50 g)
– Au déjeuner : des crudités avec un peu d’huile d’olive, du citron, du persil très finement haché, une viande grillée (deux fois par semaine) ou rôtie (une fois par semaine), ou un poisson maigre (une à deux fois par semaine), ou un oeuf (une fois par semaine) ou du jambon (une fois par semaine) ou une volaille (une fois tous les 15 jours), 100 g de pommes de terre (une à deux fois par semaine) ou 250 g de légumes frais (deux fois par semaine) ou 250g de pommes de terre avec des légumes frais (deux fois par semaine), 25 g de pâtes ou riz (une fois par semaine) ou 25 g de légumes secs (une fois tous les quinze jours), un fruit type orange, mandarine ou pamplemousse (deux fois par semaine) ou un fruit de saison (4 fois par semaine) ou une banane (une fois par semaine), un fromage ou un produit laitier (fromage blanc, petit suisse), une biscotte ou un morceau de croûte de pain, de l’eau minérale ou fruitée.
– Au goûter : un produit laitier avec des biscuits ou une tartine de pain ou du pain d’épice
– Au dîner : un potage aux légumes (une fois par semaine) ou un potage aux légumes frais avec de la pomme de terre (deux fois par semaine) ou un potage aux légumes avec du tapioca ou de la semoule ou du vermicelle, un dessert lacté (gâteau de semoule ou de riz lorsque le potage n’est qu’aux légumes verts) ou une crème renversée ou un yaourt ou un fromage (s’ils ont manqué au déjeuner), un fruit ou une compote de fruit ou un fruit poché, un morceau de croûte de pain, de l’eau minérale ou fruitée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here