mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActivitéL'été, c'est si bon!

L’été, c’est si bon!

Vous ne trouvez pas que ça sent les vacances? Le temps maussade et gris de mai avait chassé de notre esprit les mots soleil, chaleur et été, mais depuis quelques temps, on se remet à rêver. L’été et ses chaleurs. L’été et le soleil. L’été et la piscine, la mer, les promenades, les crèmes solaires, les lunettes fumées, les cornets de crème glacée, le barbecue, les festivals… Ah l’été!

7, 6, 5…

Les écoliers doivent maintenant compter les jours – ou les dodos – avant les vacances. Comme on le faisait tous. À l’école, on savait que l’été approchait quand on ouvrait les fenêtres durant les cours, on cueillait des pissenlits pendant la récréation, on sortait sans manteau et on étirait les minutes passées dehors. Quand on nous épargnait de devoirs, quand on faisait nos cours d’éducation physique dehors, quand on rangeait nos dictionnaires et les gros manuels, quand on lavait nos bureaux et nos casiers et surtout quand notre professeur affichait de plus grands sourires, la belle saison était à nos portes, c’était certain!

Terre, air, eau, feu

Notre sélection d’activités à faire pendant les vacances est divisée selon les quatre grands éléments: terre, air, eau et feu. On dit que notre signe du zodiaque révèle quel élément nous ressemble le plus. Mon signe astrologique affirme que je suis une fille de feu. J’ai fait une petite recherche personnelle pour découvrir que je suis plutôt une fille de terre.

J’ai tout d’abord éliminé les éléments «air» et «eau». Je n’aime pas particulièrement les avions, je ne ferai jamais de deltaplane et je m’autoriserai un tour d’hélicoptère que si c’est pour une question de sécurité ou d’évacuation rapide. Côté nautique, je suis bien nulle. Dans une embarcation, il faut que je vois la rive et je n’irai pas me balader par simple plaisir, j’ai peur; je l’avoue. Et je ne rêve pas d’une piscine, je me contente volontiers de patauger tranquillement sur le bord d’un petit ruisseau.

Le feu, j’aime bien. Sa chaleur et sa beauté me fascine. Le bruit des crépitations du bois qui brûle est apaisant. Mais je ne vois toujours pas en quoi on se ressemble.

Je suis une fille de terre. Je suis bien les deux pieds sur le «plancher des vaches». Pas sur l’eau ni dans les airs, mais bien sur la terre. Aussi, mon plus grand bonheur est quand je me retrouve dans le bois, loin de tout et surtout loin de la ville. Comme je me sens vraie quand des centaines et des centaines d’arbres m’entourent. J’en ai déduit que le bois était relié à la terre et que c’est là que j’irai pendant mes vacances.

 

Des vacances pour apprendre une langue !

Eh oui ! les vacances peuvent également être une occasion de pratiquez une langue en une aventure linguistique, sportive et culturelle. C’est l’occasion de comprendre l’usage d’une langue à l’international ainsi que sa mise en pratique. Alors, si vous voulez savoir comment faire progresser son enfant en anglais, rien de plus simple, optez pour un séjour linguistique ! Ces séjours s’adressent aux jeunes âgés de 9 à 21 ans et se déroulent en Angleterre, en Floride, en Irlande, en Espagne et en France.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -