Les vitamines B (B7 à B15)

Vitamine B7

C’est un facteur de croissance des levures que l’on retrouve dans à la fois dans le règne végétal et le règne animal. Au même titre que la vitamine B4, elle n’est pas reconnue comme vitamine pour l’homme.

Vitamine B8 ou Vitamine H

Définition et propriétés:

Plus connue sous le nom de biotine (couramment utilisée en injections pour la repousse des cheveux), la vitamine B8 est une vitamine très importante dans son rôle de coenzyme de toute une famille d’enzymes : les carboxylases. Ces enzymes interviennent dans le métabolisme des protéines, glucides et lipides.

Les besoins de l’organisme:

Outre les aliments, la vitamine B8 est issue d’une source plutôt originale : les bactéries de la flore intestinale. Les besoins quotidiens seraient pour :

l’enfant : 50 à 90 microgrammes,
l’adulte : environ 150 microgrammes.

Les sources alimentaires:

La biotine se trouve dans la majorité des aliments qu’ils soient d’origine végétale ou animale. Les aliments les plus riches sont les rognons, le foie, (les abats en général), les champignons, les légumes secs.

Conséquences d’une carence en vitamine B8

Quand risque t-on une telle carence ?

en cas de consommation régulière de blanc d’oeuf cru

Le blanc d’oeuf contient une substance appelée  » avidine  » qui empêche l’absorption intestinale de la biotine.
Manger 2 blancs d’oeufs crus par jour pendant plusieurs années est susceptible d’entraîner une carence importante en biotine.
alimentation artificielle prolongée par sonde gastrique ou par voie veineuse.
il faut savoir qu’il existe des maladies génétiques rares : déficits congénitaux en carboxylases qui se traitent par cures intensives de biotine.

Quels sont les signes d’une carence ?

troubles digestifs : perte d’appétit et vomissements
troubles cutanés : dermite, chute des cheveux
troubles neurologiques : ataxie, convulsions, retard de développement.

Vitamine B9 ou acide folique

Définition et propriétés:

Appelée aussi folacine ou acide ptéroylglutamique, la vitamine B9 est un élément indispensable à la croissance et à la division des cellules.

Une éventuelle carence va particulièrement affecter les cellules à renouvellement rapide.

Les besoins de l’organisme:

Nourrisson de moins de 6 mois:  30 µg
Enfant de 6 à 12 mois :50 µg
Enfant de 1 à 3 ans :100 µg
Enfant de 4 à 9 ans :  300 µg
Enfant de 10 à 12 ans : 300 µg
Adolescent :   400 µg

Homme adulte :400 µg
Adolescente :400 µg
Femme adulte :400 µg
Femme enceinte : 800 µg

Femme allaitant:    500 µg

Les sources alimentaires:

Dans les pays industrialisés, le régime alimentaire apporte environ 160 à 300 microg par jour.

Certains aliments sont cependant plus riches que d’autres en acide folique : la levure de bière sèche (1200 à 4000 microg pour 100 g), les haricots secs (130), germes de blé (50-100), foies de viandes (30-150), haricots verts (61), camembert (59), épinards (49)?

Conséquences d’un carence en vitamine B9:

Quand risque t-on une telle carence ?

C’est la carence vitaminique la plus fréquente. Elle n’est pas toujours facilement diagnostiquable, surtout chez les femmes enceintes et les personnes âgées.

L’organisme a des réserves en vitamine B9 dans le foie, mais si les apports alimentaires sont insuffisants, le risque de carence existe.

Les carences sont fréquentes chez les alcooliques, les femmes enceintes et les personnes âgées.

Quels sont les signes d’une carence ?

fatigue permanente, irritabilité, troubles psychiques.
troubles du sommeil
troubles neulogiques divers
anémie

Vitamine B10

Non considérée comme une vitamine pour l’homme, on l’emploie cependant pour son action protectrice potentielle contre les effets nocifs du soleil. C’est un facteur de croissance des micro-organismes.

Vitamine B11

C’est la carnitine encore appelée vitamine BT, non reconnue comme vitamine pour l’homme. Elle est fabriquée par le foie à partir d’un acide aminé : la lysine. Elle sert de cofacteur à une enzyme indispensable à la production d’énergie pour les muscles, en cas d’effort musculaire prolongé.

Au moyen de son effet stimulant de l’appétit, elle est utilisée dans les cas extrêmes de dénutrition.

Vitamine B12

Définition et propriétés:

Cette vitamine hydrosoluble (soluble dans l’eau) encore connue sous le nom de cyanocobalamine, joue un rôle primordial dans le maintien de l’intégrité du système nerveux et dans la maturation des globules rouges.

Attention : cette vitamine n’est apportée que par les aliments d’origine animale. Et ne peut être absorbée par la muqueuse intestinale qu’en présence d’une molécule appelée  » facteur intrinsèque « , facteur secrété dans l’estomac.

Les besoins de l’organisme:

Nourrisson de moins de 6 mois:  0,5 µg
Enfant de 6 à 12 mois:1 µg
Enfant de 1 à 3 ans :1 µg
Enfant de 4 à 9 ans :2 µg
Enfant de 10 à 12 ans :   2 µg

Adolescent :3 µg
Homme adulte:3 µg
Adolescente :3 µg
Femme adulte :3 µg
Femme enceinte :4 µg
Femme allaitant : 4 µg

Les sources alimentaires :

La vitamine B12 n’existe pas dans le règne végétal aussi l’apport ne peut-il se faire que par consommation d’aliments d’origine animale : le pain, les céréales, les légumes et les fruits frais n’en contiennent pas.
Il faut consommer au maximum : foies d’animaux, abats, viandes, poissons et crustacés, oeufs, lait, laitages, fromages.

Conséquences d’un carence en vitamine B12

Les causes d’une telle carence sont multiples :

trouble de son absorption intestinale due à certaines pathologies : maladies graves du pancréas, suites de l’ablation d’une partie de l’estomac ou de l’intestin, maladie de Biermer ou anémie pernicieuse (due à une atrophie de la muqueuse gastrique inhibant la formation du facteur intrinsèque),
colonisation par un parasite : le tænia du poisson encore appelé botriocéphale qui « pompe » toute la vitamine B12 de l’organisme,
la prise prolongée de certains antibiotiques peut entraîner une carence par défaut d’absorption.

Les signes sont peu évidents, d’installation très progressive :

perte de l’appétit,
anémie,
perte de la sensibilité suivant l’apparition de sensations anormales (troubles neurologiques d’apparition très lente) surviennent aussi parfois des troubles de la mémoire, voire un état dépressif,
les troubles peuvent s’étendre jusqu’au système digestif, aux membres supérieurs.

Vitamine B15

C’est l’acide « pangamique » qui n’est pas une vitamine pour l’homme. Elle aurait été utilisée par des sportifs de haut niveau dans le cadre de la récupération après l’effort.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here