Le petit ange mourant demande « Papa, je ne peux plus supporter » alors son papa décide d’exaucer son dernier souhait

Voir ses enfants dans l’incapacité d’exécuter le moindre geste et luttant contre une maladie mortelle est quelque chose qu’aucun parent ne peut supporter. Malheureusement, plusieurs familles le vivent quotidiennement, dans le monde entier. Et cette histoire est à ce sujet.

Ayden, le fils de Bill Kohler, a 10 ans et souffre d’une forme agressive de cancer du cerveau, le gliome pontique intrinsèque diffus ou gliome protubérantiel infiltrant (DIPG en anglais), qui cause la mort en moins d’un an après le diagnostic. Ayden avait deux tumeurs localisées le tronc cérébral d’après la déclaration de sa famille à People.

Après une longue bataille, le papa comprend qu’un stade avait été atteint. Ayden lui a dit que c’est la fin et  qu’il est dans l’incapacité de vivre plus longtemps. Le petit préférait la mort à cette souffrance insupportable. En effet, il ne voulait plus vivre sans pouvoir se servir de sa main, sans pouvoir manger…

Un papa est censé apporter des réponses aux question de son enfant, mais Bill est resté complètement muet face à la demande du petit Ayden. Il a aidé Ayden à vivre de nombreuses aventures, telles que la chasse en pleine nature, des matchs de football et des rencontres avec des célébrités pour lui faire continuer à se battre.

 

 

Mais malgré cela, son fils ne pouvait tout simplement plus.

Bill a fait une promesse importante :

« Je te promets une chose. Si tu as lutté autant que tu pouvais, aussi fort que tu le pouvais et que tu sens que tu as tout donné, je te promets que tout ira bien. »

Bill pensait que cette phrase apaiserait son fils mais non. Ayden a continué à souffrir pour partir le 22 mars dernier, chez lui.

Sept mois et sept jours seulement après le diagnostic, Ayden s’est endormi pour toujours. Mais avant cela, il avait un dernier souhait dont il a fait part à son papa adoré.

« Si les gens se rassemblent pour se souvenir de moi, je veux qu’ils dansent, chantent et prennent des photos de groupe. Si quelqu’un me demande comment je veux qu’on se souvienne de moi, réponds heureux, drôle, sportif, sage, combattant, attentionné et désintéressé ».

Bill a ensuite posté un message  sur Facebook disant qu’il ne regrettait pas ce qu’il avait fait, car il avait donné à son fils tout ce qu’il pouvait lui offrir. Espérons que son courageux fils ait senti qu’il pouvait partir en paix et aimé de tous.

Ayden est au ciel, mais nous voulons honorer son dernier souhait de se souvenir de lui comme d’un combattant attentionné. On peut faire un don au nom du centre de cancérologie Johns Hopkins Kimmel au nom d’Ayden pour promouvoir la recherche afin d’aboutir à un traitement curatif pour cette maladie horrible.

Bill aide d’autres familles ayant des enfants atteints de la même maladie qu’Ayden.  Avec les membres de sa famille, il a créé l’organisation 4AydenStrong Foundation qui permet aux familles à payer des factures onéreuses, à couvrir les coûts et à aider les enfants gravement malades.

L’histoire d’Ayden et de Bill est très émouvante, comme celle de toutes les familles qui traversent ou ont traversé cette terrible épreuve. Qu’il sache qu’ils ne sont pas seuls et que beaucoup de gens pensent à eux et les encouragent. Vaincre le cancer et aider la recherche doivent être des priorités, partagez si vous êtes d’accord !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here