Cette robe enregistre le nombre d’attouchements qu’une femme subit en soirée

L’agence Ogilvy, au Brésil, a eu la brillante idée de créer des robes qui enregistrent les attouchements dans le but de dénoncer le harcèlement auquel les femmes sont régulièrement confrontées dans les boîtes de nuit !

Ces robes intelligentes conservent une trace des touches indésirables. L’agence a mené une expérience sur trois femmes pendant 3h et 47 minutes :  Juliana Schulz, Tatiana Rosas et Luisa Castro.

Comment ça marche ? 

Les robes ont des capteurs cousus dans le tissu qui enregistraient le contact et la pression du toucher. Tout impact détecté par le capteur est envoyé via wifi à un ordinateur qui enregistrait les événements et traduisait les informations en une carte thermique indiquant l’emplacement et l’heure de contact avec le corps.

Résultat ? 157 fois. Donc, bien que cette vidéo ait été tournée au Brésil, il s’agit d’un comportement problématique de la part des hommes dans le monde entier. À quand la prise de conscience ?

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here