La vitamine C

Aussi dénommée acide ascorbique du fait de son rôle préventif du scorbut (vitamine antiscorbutique) , c’est une vitamine hydrosoluble largement répandue dans le monde vivant, mais indispensable à l’homme et à bien d’autres espèces. Mais en dehors du scorbut ?

Définition et propriétés
La vitamine C, également connue sous le nom d? acide ascorbique

Ressemblant aux sucres à 6 carbones, elle est absorbée au niveau de l’iléon (la partie la plus importante du « petit intestin »). Peu stockée, elle est éliminée dans les urines.
Ses rôles et fonctions
La vitamine C est très utilisée dans les réactions d’oxydoréduction. C’est un réducteur majeur qui piège et élimine les radicaux libres (substances globalement nocives) formés dans les cellules par son activité métabolique ainsi que par les ultraviolets et les pollutions.Il empêche la conversion des nitrates (de la fumée de tabac, du brouillard « industriel », des grillades, et de quelques légumes) en substances cancérigènes, d’où un rôle préventif (qui lui est prêté) dans la prévention de certains cancers.
Ses indications traditionnelles

  • Prévention et traitement du Scorbut (hémorragie des gencives)
  • Maladie de Barlow (Scorbut de l’enfant)
  • Fatigue, anorexie
  • Personnes âgées
  • Dialyse rénale
  • Alcoolisme, grossesse, tabagisme, malnutrition
  • Affections respiratoires
    Son rôle dans la prévention et le traitement des rhumes et diverses affections virales est accepté par le grand public mais est illusoire ; ce qui a été scientifiquement prouvé.
  • Effort physique intense
  • Cicatrisation
  • Elle joue un rôle important au niveau des dents, gencives et des os
  • Crises allergiques : elle aurait un effet préventif par une réduction des taux d’histamine (molécule qui déclenche les manifestations).
  • Diabète : elle peut être prescrite dans le but de prévenir certaines complications (oculaires, nerveuses, ? ).

Les besoins de l’organisme

Pour éviter le scorbut 10 mg par jour suffisent.

Les apports conseillés pour le maintien d’un bon état général sont variables selon l’âge.

 

mg/j
Nourrisson de moins de 6 mois
35
Enfant de 6 à 12 mois
35
Enfant de 1 à 3 ans
35-40
Enfant de 4 à 9 ans
40-60
Enfant de 10 à 12 ans
40-60
Adolescent
60-100
Homme adulte
60-100
Adolescente
60-100
Femme adulte
60-100
Femme enceinte
80-100
Femme allaitant
80-100

Les sources alimentaires

La vitamine C est très répandue dans le monde vivant, mais on la trouve surtout dans les végétaux.

 

 
Pour 100 g
Baie d’églantier
>1000
Acérola
>1000
Baie de cassis
200
Baie de kiwi
200
Persil
170
Cassis
140
Estragon, oseille
120
Poivrons
120
Oranges, citrons, pamplemousses, mangues
50
Fraises, choux et choux-fleurs
50
Mandarines, groseille, litchis
45
Foies
30
Epinards, pissenlits, radis
25
Brugnons, châtaignes, tomates
25
Avocats, ananas, mâche
20
Petit-pois, poireaux
15
Cervelle, laitue, soja germé
13
Abricots, cerises, pêches
10
Melon, jambon, rognon
10
Autres fruits et pommes de terre
2 à 10
Artichauts, Haricots
2
Laitages
1
Viandes, poissons
0 à 2

Rappelons que la vitamine C étant fragile, la cuisson des aliments peut réduire de façon importante (jusqu’à 60 %) leur teneur en vitamine C.

Conséquences d’une carence en vitamine C

Le scorbut

est devenu tout à fait exceptionnel dans les pays industrialisés. Il débute par de la fatigue, des hémorragies au niveau des gencives et de la peau. La chute des dents est possible. Les gencives enflammées gonfles. L’évolution peut être mortelle du fait d’hémorragies graves.

Effets indésirables

Il n’existe pas de risque d’intoxication par la vitamine C, car les capacités d’absorption sont limitée et que l’excès d’absorption est éliminé.Toutefois, de fortes doses peuvent entraîner des douleurs abdominales et une diarrhée.

Un avis médical est souhaitable chez les personnes présentant des problèmes rénaux.

Interactions avec d’autres substances :

  • Substances qui diminuent l’effet de la vitamine : Aspirine, tabac, barbiturates, huile minérale, contraceptifs oraux, salicylates, tétracyclines.
  • La vitamine C diminue l’effet des : Anti-cholinergiques, anticoagulants oraux, cuivre.
  • La vitamine C est synergique avec : Sélénium, Vitamine E, Vitamine P
RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments