mercredi, février 8, 2023
AccueilMamanTout sur les poux

Tout sur les poux

Ces petites bêtes qui n’en font qu’à leur tête sur la chevelure de vos bambins… Les connaissez-vous vraiment ? Portrait du pou et de son habitat accompagnés de conseils pour s’en débarrasser. Quelles soient blondes, brunes ou noires, le pou s’accommode de toutes les chevelures ou presque. Parcours dans les racines pour mieux l’y dénicher.

poux

Tête de pou

Le pou de tête a six pattes munies de petites pinces. Il ne saute pas et ne vole pas mais s’accroche très fort au cheveu de votre enfant ou de celui de son voisin. Adulte, il mesure entre 2 et 4 mm, bébé seulement 1 mm. Pas bête, il prend la couleur de la tête – sauf quand il s’est gorgé de sang, là il devient tout rouge.

Pou, que fais-tu ?

Le pou de tête vit un mois et se reproduit à raison de 5 à 10 oeufs par jour. Les lentes mettent une semaine à éclore. En dehors de son « gîte et couvert », le pou ne survit que quelques heures. Parfois il n’en fait qu’à sa tête : dans une même famille, il n’en piquera que certains.

Pou, y es-tu ?

Dans les écoles, les garderies, les camps de vacances, le pou se multiplie très rapidement. Il aime les espaces restreints et les cohabitations de plusieurs personnes. Mais le pou fait fi de toutes classes sociales et économiques et ne montre aucune préférence quand aux enfants sales ou propres : à priori, il les aiment tous. Il peut se loger dans le crâne sans pour autant provoquer des démangeaisons.

Pouh ! Va-t-en le pou !

Pour lui couper les cheveux en quatre et prévenir le mal, utilisez régulièrement un peigne à pou : il élimine les lentes. Autrement, traitez-le d’homme à petite bête et employez des lotions à base de pyrèthre – évitez si possible les shampoings car le pou se montre de plus en plus rebelle et coriace. S’il persiste, prenez du malathion. Veillez à ce que les amis de vos enfants soient eux aussi traités, sinon, c’est rebelote ! A savoir : la transmission est possible si votre enfant met le bonnet de son ami infesté de poux, utilise sa brosse ou son manteau à très bref intervalle de temps. Enfin, si vraiment, le pou ne veut pas partir, n’hésitez pas à consulter un spécialiste.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -