Technique des montres Brietling : l’obsession de la qualité

BREITLING poursuit depuis toujours une politique de qualité très rigoureuse. Associée étroitement au monde de l’aviation, un domaine où la fiabilité et la précision sont d’importance vitale, la marque fétiche des pilotes et des passionnés d’aéronautique a marqué l’histoire de l’horlogerie par un nombre impressionnant d’innovations et de perfectionnements techniques. Qu’il s’agisse d’accroître la précision des mouvements, de trouver de meilleurs modes d’affichage, de renforcer la résistance aux chocs ou à l’humidité, chaque composant d’une montre BREITLING est sans cesse optimisé au stade du développement, puis soumis à des contrôles exhaustifs tout au long du processus de fabrication et d’assemblage. Une quête de la perfection qui permet à BREITLING d’améliorer constamment les performances de ses montres-instruments et d’affiner leur esthétique. Une philosophie résolument tournée vers le progrès et l’avenir.

Mouvements: Une production certifiée 100% chronomètre

La consécration horlogère

BREITLING a réussi le pari ambitieux de soumettre l’intégralité de sa production horlogère – mouvements mécaniques et à quartz – aux tests impitoyables du Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres (COSC). Une avancée capitale en matière de précision et de fiabilité. La sélection des composants, l’assemblage, la lubrification, le réglage et le contrôle des mouvements BREITLING sont ainsi élevés au niveau des normes les plus exigeantes en la matière.

L’exclusivité

Cette prouesse représente l’aboutissement logique de plus d’un siècle de recherches et de progrès techniques. Elle permet également à BREITLING de démontrer de façon tangible et irréfutable le haut degré qualitatif de ses mouvements et de marquer résolument sa différence, puisque moins de 3 % des montres produites en Suisse reçoivent chaque année le certificat officiel de chronomètre. BREITLING est le seul horloger au monde à proposer exclusivement des mouvements certifiés chronomètres sur tous les modèles de sa collection.

Habillage: les meilleurs matériaux

Trois métaux sont principalement utilisés dans la fabrication des boîtiers des montres de luxe BREITLING : l’acier, le titane et l’or 18 ct. Certains modèles de séries limitées sont également proposés en platine.

L’acier

L’acier inoxydable sélectionné, type 316L, a été jugé par BREITLING comme répondant le mieux à ses exigences. Lors de tests comparatifs poussés, ce type d’acier inoxydable, antimagnétique, a clairement démontré sa supériorité par rapport à d’autres alliages, particulièrement en ce qui concerne la résistance à long terme à l’oxydation des surfaces abrasées.

Le titane

Le titane possède des qualités remarquables. Métal de prédilection de l’aéronautique de pointe, le titane est dur, mais très léger (densité 4,5), antimagnétique, avec un facteur de résistance à la corrosion très élevé. Le titane est également anallergique.

L’or 18 ct

Métal noble par définition, l’or est rarement utilisé à l’état pur. En bijouterie et en horlogerie, il s’agit d’un alliage d’or pur 24 ct – ou 1000/1000e – et d’une proportion variable de cuivre et d’argent qui permet d’en augmenter la dureté et d’en varier la couleur. Les modèles proposés par BREITLING sont exclusivement en or 18 ct, soit 750/1000e d’or pur, dans quatre variations de couleurs: l’or jaune, parfois décrit en terme professionnel d’or 2N, l’or jaune rosé (3N), l’or rose (4N) et l’or gris. En raison de leur construction massive, les modèles BREITLING en or 18ct nécessitent une quantité d’or inhabituellement élevée. Le modèle CHRONOMAT, par exemple, pèse près de 75g et, muni d’un bracelet PILOT, son poids atteint environ 215g.

Le platine

Par rapport à l’or, le platine a une densité plus grande (21,5 contre 19,26). Il est utilisé pratiquement à l’état pur puisqu’il consiste de 950/1000e (95 %) de platine. Son aspect s’apparente à celui de l’acier, avec une teinte légèrement plus pâle. Trois raisons justifient son prix plus élevé : il coûte plus cher, il est utilisé en plus grande proportion (22,8ct contre 18 ct) et son façonnage est rendu plus difficile en raison de sa dureté.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here