dimanche, décembre 4, 2022
AccueilSantéSuivi médical

Suivi médical

Mieux vaut prévenir que guérir  » affirme un sage dicton populaire. Il s’adapte parfaitement au suivi médical de bébé dans les premiers mois de sa vie. Même s’il est en pleine forme, bébé doit en effet effectuer plusieurs examens obligatoires – donc remboursés par la Sécurité sociale ou réalisés gratuitement dans le centre de P.M.I. de votre région ou de votre ville. Ces visites obligatoires conditionnent le versement de la prime d’Allocations familiales à laquelle toute famille a droit, quels que soient ses revenus, de la déclaration de grossesse au troisième mois de l’enfant. Le calendrier des visites est inscrit dans le carnet de santé de bébé.

Outre ces visites de contrôle rendues obligatoires par la législation sociale française, il est bon de consulter régulièrement un médecin (généraliste ou pédiatre, en cabinet ou en centre PMI). Celui-ci effectuera les vaccinations obligatoires ou conseillées et vous indiquera le régime alimentaire adapté à la croissance de bébé, en fonction de son âge et de son poids.

Enfin, une jeune maman se trouve parfois démunie devant les maux courants qui peuvent agiter bébé : il ne dort pas, il pleure sans raison, il refuse de manger, il a des selles liquides, ses fesses sont couvertes de rougeurs, etc. Plutôt que de s’arracher les cheveux d’angoisse ou de passer son temps avec bébé dans les bras pour le calmer, consultez un médecin. Il pourra le plus souvent remédier par des conseils simples ou des médicaments appropriés à ces soucis passagers, ou détecter les premiers signes d’une maladie infantile. Ne prenez jamais l’initiative d’administrer un traitement médical à votre bébé sans l’avis du médecin.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -