mercredi, février 8, 2023
AccueilSantéRythme de sommeil

Rythme de sommeil

Le sommeil est un élément essentiel de la croissance et du développement de bébé. Il favorise également la bonne forme des parents. S’il dort, vous pouvez vous aussi vous reposer et récupérer les nuits écourtées par la fréquence rapprochée des tétées ou des biberons durant les premières semaines.

Cycles du sommeil:

Il y a, comme chez les adultes, des bébés dormeurs et des bébés qui aiment à rester éveillés plus longtemps. Le rythme de sommeil du nouveau-né est calqué sur ses besoins alimentaires : il ne se réveille que pour manger et se rendort dès qu’il est repu. Au fil des mois, il découvre et apprécie la présence des autres, prend le goût de jouer et de participer à la vie de famille. Il adopte alors un rythme de sommeil nocturne et diurne bien différencié : de longues nuits (en principe !) et des siestes régulières dans la journée, le matin et l’après-midi.

sommeil bebe

Conseils pour endormir bébé:

Bébé, tout petit, cherche à retrouver l’enveloppe protectrice et chaude du corps de sa maman, cocon où règne la tranquillité. N’hésitez pas à lui donner un tissu imprégné de votre odeur. Il le sentira au moment de s’endormir et se sentira moins seul.
Couchez-le de préférence dans un berceau ou un lit d’enfant : il constitue un environnement protecteur et rassurant, à l’échelle de bébé. Evitez surtout de prendre l’habitude de l’endormir dans votre lit. Il risquerait de ne plus vouloir retourner dans le sien?
L’ambiance du lieu où vous couchez bébé est capitale : créez un climat chaleureux, agrémenté par exemple de la lueur d’une veilleuse et de la mélodie d’une boîte à musique. Bientôt, il reconnaîtra la douce musique qui, devenue familière et berçante, sera signe qu’il est temps de dormir.
Avant de le coucher, assurez-vous qu’il a bien fait son rot et que sa couche est propre. Parlez-lui doucement, caressez-le tendrement. Si vous êtes en voix, n’hésitez pas à pousser la chansonnette ou à raconter une petite histoire.
Enfin, aidez bébé à adopter un rythme régulier de sommeil en le couchant toujours à la même heure, surtout lorsqu’il grandit. Il est bon également de différencier le moment de la sieste des nuits. Dans la journée, tirez les rideaux pour qu’il soit dans une pénombre relative. La nuit, fermez les volets afin que le noir soit complet.

Troubles du sommeil:

Malgré toutes ces précautions, bébé à du mal à s’endormir. Faut-il le laisser pleurer ? Cela dépend beaucoup de son âge.
Un nouveau-né ne pleure jamais pour rien ; le cri constitue son unique moyen d’expression et il ne l’utilise que spontanément, toujours à bon escient. Assurez-vous qu’il a bien fait son rot, qu’il n’est pas gêné par une couche sale ou trop serrée et qu’il est installé dans une position adéquate, de préférence couché sur le dos, sans oreiller. Vérifiez qu’il n’a pas trop chaud et qu’aucun bruit agressif ne vient perturber sa tranquillité. Enfin, il se peut qu’il ait de la fièvre, des coliques ou une poussée de dent (à partir du 3e mois). Adoptez le comportement recommandé en de telles situations.
S’il est vivement conseillé de ne pas laisser pleurer un nouveau-né, les avis divergent en ce qui concerne les plus grands. Souvent, la nervosité due à la fatigue engendre des pleurnichements qui ne durent guère. Vous reconnaîtrez facilement au bout de quelques mois les pleurs liés à la fatigue ou à l’envie d’être dans vos bras, et les cris continus de désespoir provoqués par un malaise véritable. Dans ces cas, n’hésitez pas à aller voir bébé, à le rassurer par vos paroles, à remonter sa boîte à musique et à lui souhaiter une bonne nuit, tout en vous assurant qu’il n’est pas malade.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -