Préparer sa valise

Quand et comment préparer sa valise ? Que mettre dedans ? A quel moment doit-elle être prête ? Toutes les futures mamans se posent ces questions et les réponses dépendent vraiment de la personnalité de chacune.

Quand préparer sa valise ?

Que votre valise soit prête trois mois auparavant, parce que cela vous rassure, ou que vous la fassiez une demi-heure avant de partir pour la maternité, entre deux contractions, cette préparation doit être source de plaisir et non d’angoisse. Une valise se prépare très vite à partir du moment où l’on sait ce qu’on doit mettre dedans. N’oubliez pas non plus que, à moins d’être totalement isolée, vous pouvez mettre à contribution, en cas d’oubli, le père, les grands-mères, les amies.

Que doit-elle contenir ?

Pour vous :

Privilégiez le confort : emporter des vêtements que vous aimez et dans lesquels vous vous sentez bien (des pyjamas ou chemises de nuit mais pourquoi pas de grands tee-shirts, des chemises de votre mari et caleçons ou pantalon d’été larges ? )

Pensez aux pantoufles qui peuvent tout aussi bien être les tongs de l’été dernier, au peignoir qui n’est pas indispensable si vous privilégiez les grandes chemises, etc. Etre à l’hôpital ne signifie pas être malade, et l’on peut tout à fait s’habiller d’une façon légère, dans la journée, pour se sentir plus à l’aise.

Des culottes confortables font l’affaire (les slips jetables sont souvent très désagréables à porter). Pensez à ce que l’on nomme pudiquement les garnitures, plus communément appelées serviettes hygiéniques. Choisissez une protection maximale, avec une bande adhésive. Les protections vendues dans le commerce sont suffisamment absorbantes et bien plus confortables (plus fines et adhésives) que celles mises à disposition en milieu hospitalier. N’oubliez pas le sèche-cheveux (pour l’éventuelle épisiotomie), une trousse et des serviettes de toilette, et, si vous avez prévu d’allaiter, un ou deux soutiens-gorge d’allaitement.

Emportez pour toute la durée du travail un grand tee-shirt ou autre dans lequel vous vous sentez bien, mais qui peut éventuellement être déchiré ou taché sans drame. Et l’été surtout, le traditionnel brumisateur, qui ne sert pas toujours.

Certaines femmes ont besoin de personnaliser leur chambre en y installant radio, cadre photo, livres et magazines, objet favori…

Pour bébé:

Le plus souvent, la maternité fournit la liste des vêtements et accessoires nécessaires au nouveau-né. Si tel n’est pas le cas, n’hésitez pas à la réclamer. Renseignez-vous notamment pour savoir si les produits de toilette et les couches sont fournis par la maternité.

Pour bébé, prévoyez des bodies à manches longues, des petits pyjamas tout doux, des chaussettes, éventuellement un bonnet en coton et une ou deux brassières en laine douce ou en coton pour le réchauffer. Privilégiez, pour lui comme pour vous, des matières douces et naturelles comme le coton ou la laine (à condition qu’elle soit  » layette « ), sans coutures agressives. Quelques couches en tissu blanc peuvent être utiles, elles servent à tout. Le nombre de vêtements est à définir en fonction de la durée prévue de votre hospitalisation. Lavez ces vêtements avec une lessive douce avant de les mettre pour la première fois à votre bébé.

Dans votre sac à main :

Enfin, n’oubliez pas votre carnet de maternité, votre carte de Sécurité sociale, votre carte de groupe sanguin (si vous en avez une), le livret de famille ou votre carte d’identité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here