mercredi, février 8, 2023

Mincir rapidement

Diète protéique et contrôle médical

Contesté par certains nutritionnistes, conseillé par d’autres, le régime dit de la diète protéique (ou jeûne protéiné) peut aider certaines femmes qui ont un réel surpoids.

Il est contre-indiqué chez bon nombre de personnes : celles qui ont des antécédents dépressifs, les femmes enceintes, les cardiaques, les femmes qui souffrent de problèmes rénaux ou hépatiques. Un soutien médical hebdomadaire est impératif.
Le principe est simple : il s’agit de supprimer presque tous les lipides et les glucides. Afin d’apporter à la patiente des protéines, du fer, des oligo-éléments et des vitamines, pour lui éviter toute perte musculaire, le médecin prescrit des sachets de protéines de différents arômes qui remplacent l’alimentation. La motivation est indispensable : les sachets sont, pendant un laps de temps qui va de 1 à 3 semaines, le seul repas ou presque, à l’exception de quelques légumes. L’amaigrissement est rapide, de 4 à 8 kilos en un mois. Mais il ne dispense pas d’un régime classique : l’alimentation équilibrée reprend après la période « sachets ». S’il évite de faire la cuisine, ce régime enlève également le plaisir de la table. Il est donc frustrant. Pas très bon pour la flore intestinale, il a aussi un coût élevé : aux environs de 2 500 francs (380 euros) par mois pour les sachets, plus les consultations. Si les sceptiques soulignent qu’il enrichit avant tout les fabricants de protéines en poudre, de nombreuses patientes ont apprécié son cadre strict. À réserver aux surmotivées !

Dès l’approche des beaux jours, la pression sur nos petites rondeurs se fait plus forte. Le maillot de bain ne pourra pas dissimuler capitons et bourrelets. Voici quelques conseils pour vous aider à perdre 2 kilos en 1 semaine sans mourir de faim, mais il faut aussi prendre de bonnes résolutions pour mieux se nourrir toute l’année et apprendre à équilibrer son alimentation.
Certaines plantes vous aideront efficacement à mincir. À utiliser cependant avec précautions.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -