Les animaux domestiques

Allergie, maladie, morsure d’un côté ; tendresse, complicité, échanges de l’autre. Les avis divergent quant à la présence simultanée d’un tout-petit et d’un animal dans une même maison. Généralement, les couples qui avaient un chat ou un chien avant d’avoir un enfant ne se posent pas la question : ils vivent avec les deux en prenant certaines précautions. Ceux qui n’avaient pas d’animal domestique craqueront peut-être quand, inévitablement, l’enfant en âge de s’exprimer réclamera un compagnon à quatre pattes plus vivant que ses peluches.

Précautions à prendre avec un nouveau-né:

L’arrivée de bébé dans la maison perturbe immanquablement la vie de votre animal domestique : vous lui consacrez moins de temps, vous râlez contre les poils qui volettent, vous lui interdisez certaines pièces de la maison, etc. Il se sentira mis à l’écart et il ne faut jamais écarter le risque de réaction violente telle qu’une morsure ou une griffure. Généralement, c’est à vous qu’il s’attaquera, non à bébé.

Prévenez tout risque d’incident en prenant quelques précautions :

  • Ne laissez pas entrer l’animal dans la chambre de bébé.
  • Promenez-le dans la journée pour calmer sa fougue naturelle.
  • Mettez un filet protecteur sur le petit lit pour ne pas que l’animal puisse se coucher à votre insu dans le berceau et étouffer bébé.
  • Faites contrôler régulièrement la santé de l’animal par un vétérinaire et assurez-vous, avant la naissance, que ses vaccins sont à jour.
  • Traitez-le contre les puces et les tiques, sources d’infection.
  • Interdisez à l’animal de lécher bébé.
  • Rangez la litière dans un endroit inaccessible à l’enfant en âge de marcher. Les déjections de chat véhiculent des microbes dangereux (mycoses, toxoplasmose).
  • Passez régulièrement l’aspirateur sur les surfaces souillées par les poils. Ils sont la source d’allergies courantes.

Quel animal choisir pour son enfant ?

Bébé grandit entouré de peluches, d’histoires, de jeux figurant des animaux ; il imite le cri des bêtes, prend son bain avec un canard en plastique, s’émerveille de la moindre fourmi qui passe à sa portée. Il n’est pas rare qu’il vous réclame, vers l’âge de deux ans, un  » vrai animal « . Compagnon de jeux, confident, gardien, l’enfant éprouvera un réel plaisir en compagnie d’un animal domestique.

Avant de  » craquer « , il faut vous assurer que vous êtes en mesure d’assumer l’arrivée d’un nouveau membre dans la famille s’il s’agit d’un chien ou d’un chat.

Ce qu’il faut prévoir pour un chat ou un chien:

  • du temps : repas, promenades, jeux?
  • de la place : le chat conviendra mieux en appartement, tandis que le chien a besoin d’espace, voire d’un jardin où gambader à son aise
  • un mode de garde : il faut prévoir que vous partirez peut-être en vacances sans l’animal durant les vingt ans à venir? Amis, voisins et grands-parents peuvent parfois être mis à contribution.

Si ces contraintes vous paraissent lourdes à assumer, usez de malice pour canaliser le choix de l’enfant sur un animal qui exige moins de soins et d’attention : un cochon d’Inde, un lapin nain, un poisson rouge, une tortue, un oiseau?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here