Légumes

La tomate:

Tomate cerise, tomate en grappe, olivette, ce légume-fruit est essentiel à une alimentation équilibrée. Traditionnellement utilisée dans la cuisine méditerranéenne, la tomate est peu calorique et riche en provitamine A, vitamine C et minéraux.

Propriétés thérapeutiques:
Sa richesse en agents anti oxydants (vitamine C, vitamine E, et un peu de bêta-carotène) en fait un agent préventif des maladies cardio vasculaires et de différents cancers.
La tomate est un légume que l’on peut consommer à volonté.

Guide d’achat:
La tomate doit être bien ferme, charnue, rouge et sans taches.
Les olivettes sont très bonnes en salade.

Conservation:
Leur saveur peut être conservée en évitant le froid. Cuisinées, elles se congèlent très bien.

Le brocoli:

Encore appelé « asperge italienne » ou « chou à jets », le brocoli est un considéré par les nutritionnistes comme un « légume-santé ».
Peu calorique et à qui on prête des propriétés anticancéreuses, ce cousin du chou est un légume de première qualité.

Propriétés thérapeutiques:
Sa richesse en vitamines C et E, puissants antioxydants, lui fait attribuer des propriétés anticancéreuses (notamment dans le cancer du colon) et un rôle dans la prévention des risques cardio-vasculaires.
Chez la femme enceinte : le brocoli est idéal par sa teneur importante en fer et acide folique.
Richesse en calcium : peu calorique, il faut savoir que 200 g de brocoli fournissent 12 % des apports calciques quotidiens recommandés.

Conservation:
C’est un légume fragile qui doit être consommé le plus tôt possible après achat.

Guide d’achat:
Vérifier la couleur vert sombre des têtes, l’absence de petites fleurs jaunes, ainsi que la fermeté des tiges.

La pomme de terre:

Contrairement aux idées reçues, la pomme de terre n’est pas un vrai légume mais un tubercule. Légèrement plus calorique que la majorité des légumes verts, (85 kcalories aux 100 grammes), la pomme de terre est un puit de vitamines et minéraux.

Propriétés thérapeutiques : richesse en vitamines et oligo-éléments
La pomme de terre est le seul féculent à fournir une quantité non négligeable en vitamine C (hormis le maïs et les patates douces).
Egalement riche en en potassium et en fibres, elle stimule le transit intestinal.
La présence de « saponines » favorise l’élimination du cholestérol : ces particules se lient aux molécules de cholestérol et le complexe résultant est éliminé. Ces saponines sont aussi impliquées dans la stimulation du système immunitaire, la prévention de certaines pathologies cardiovasculaires et certains cancers.

Guide d’achat:
En fonction de la période de récolte, on distingue la pomme de terre nouvelle (ou primeur) et les autres.
La pomme de terre nouvelle est récoltée légèrement immature et se caractérise par la finesse de sa peau. Lorsque c’est la saison, votre marchand de fruits et légumes se fait une joie de crier que la pomme de terre nouvelle est arrivée !
Le reste de la production est récolté normalement, à maturité.

Conservation:
La pomme de terre nouvelle se conserve quelques jours à température ambiante alors que l’autre variété peut être gardée plusieurs semaines sans problèmes. Elle devient impropre à la consommation, lorsque de petits germes se mettent à pousser à la surface de la peau.

L’asperge:

Très peu énergétique, ce légume se distingue par sa richesse en fibres et sa large composition en minéraux.

Propriétés thérapeutiques:
Propriétés antioxydantes : dans les pointes sont concentrées de fortes teneurs de provitamine A et vitamine C (30 mg pour 100 g). Ces taux sont plus élevés dans les asperges à pointes vertes et violacées.
Pour l’équilibre général : richesse en minéraux, magnésium, phosphore et potassium.
Contre l’indigestion : la consommation d’asperges est conseillée pour empêcher les nausées, les brûlures d’estomac et les remontées acides.
Action diurétique : ses effets dans les phénomènes de rétention d’eau sont traditionnellement reconnus.

Guide d’achat:
Quelle que soit sa couleur à l’achat, l’asperge doit être ferme, lisse et la pointe fermée.

Conservation:
L’asperge se conserve quelques jours seulement dans le bas du réfrigérateur, car elle durcit en vieillissant. L’idéal est de les consommer le jour même de leur achat.

Le concombre:

Présent toute l’année sur nos étalages, le concombre est arrivé en France au XIVème siècle. Très peu calorique, le concombre est un légume parfait pour la forme : 10 kcalories pour 100 grammes.

Propriétés thérapeutiques:
Sans vertu thérapeutique très particulière, il est pourtant très riche en vitamine C (action antioxydante et contre la fatigue) et potassium, second minéral avec le sodium à l’origine de l’équilibre homéostasique de l’organisme. Cent grammes de concombre apportent le dixième de nos besoins journaliers en vitamine C.

Guide d’achat:
Le concombre doit être ferme, sans taches, et d’une belle couleur vert sombre.

Conservation:
Il se conserve sans problèmes plusieurs jours dans le réfrigérateur.

Le navet:

Ce légume est présent sur les étalages à toutes les saisons. Très peu calorique (17 kcal aux 100 g), il peut s’accommoder de diverses façons.
Propriétés thérapeutiques:
Le navet renfermerait des substances soufrées qui participeraient à la prévention de certains cancers pulmonaires, digestifs et du sein.
Cent grammes de navet apportent 20 mg de vitamine C et 49 mg de calcium. Une occasion de diversifier les sources d’apport lacté.
En outre, le navet contient de l’iode : intervention sur le fonctionnement de la glande thyroïde.

Guide d’achat :
A chaque saison, on doit le choisir bien ferme, avec un feuillage très ferme. Il ne faut pas l’acheter de trop grande taille car c’est le signe d’une cavité au centre et donc source de spongiosité.
Il doit être lourd au poids.

Conservation :
Le navet se conserve très bien au réfrigérateur, sans plastique, simplement posé dans le bac à légumes. Avec le temps les feuilles se flétrissent, il est donc important de le consommer assez rapidement.

L’endive:

La France est le premier producteur mondial d’endive. Malgré son amertume qui nous a parfois rebuté dans notre enfance. On cultive d’abord les plants que l’on effeuille et les racines restantes sont plongées dans l’obscurité. Il en ressort une petite pomme allongée : c’est l’endive.

Propriétés thérapeutiques:
Richesse en fibres, vitamines et minéraux.
Les fibres sont indispensables au fonctionnement correct du transit intestinal. L’endive est un excellent apport de fibres et sa consommation permet de lutter efficacement contre la constipation.
L’endive est particulièrement riche en vitamine B9 (acide folique), vitamine possédant un rôle fondamental sur la croissance et la division des cellules.

Guide d’achat:
L’endive de qualité se reconnaît à son corps bien fuselé, ses feuilles fermes et bien serrées, sa couleur blanche immaculée. Les feuilles ne doivent pas comporter de traces rougeâtres ni de bord vert : ce vert est signe d’amertume. D’autre part, pas de meurtrissures, ni de flétrissures.

Conservation:
Elle se conserve quelques jours dans le bac du réfrigérateur. Au moment de l’utilisation, enlevez-leur les feuilles extérieures.

Le soja:

Le soja est une plante oléagineuse grimpante, cultivée pour ses graines. Les oléagineux sont des plantes cultivées pour leurs graines ou leurs fruits riches en lipides et dont on tire des matières grasses.

Le soja est une plante oléagineuse grimpante, cultivée pour ses graines. Les oléagineux sont des plantes cultivées pour leurs graines ou leurs fruits riches en lipides et dont on tire des matières grasses.

Qu’il soit sous forme :
de lait,
d’huile,
de steak de farine ou
de gélules,

le soja peut se consommer au quotidien.
Il nous vient d’Asie et savez-vous que c’est la plante la plus cultivée au monde !

Ses caractéristiques :
Riche en protéines : 40g pour 100 g
Riche en acides aminés (8)
Riche en sels minéraux (calcium, phosphore, fer)
Riche en oligo-éléments (Zinc, potassium, cuivre, manganèse)
Riche en fibres (il est d’un grand intérêt pour les intestins un peu paresseux)
Riche en matières grasses (18 % et 78 % d’acides gras poly-insaturés, il est donc bon pour le coeur ! !)
Riche en isoflavones, il est proche des hormones féminines (source de phytooestrogènes !) et bénéfique pour les problèmes de bouffées de chaleur, de fatigue ou d’insomnies

Alors, pensez-y, le soja c’est bon pour les petits et pour les grands.

 

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments