jeudi, février 2, 2023

Le repas de bébé

Pendant plusieurs mois, votre enfant sera exclusivement nourri au lait ( maternel ou en poudre ) qui vous aura été recommandé à la maternité.
L’introduction de nouveaux aliments sera indiquée par le pédiatre.
Conformez-vous à ses instructions car « le bon sens populaire » a ses limites et les habitudes d’il y a quelques années ont considérablement évolué.

Avant 4 mois, il n’est pas conseillé de diversifier l’alimentation de votre enfant. Le lait sera suffisant (un complément de farine « nourrisson » peut éventuellement vous être prescrit avec modération).

A partir de 4 mois, vous pourrez commencer à donner quelques cuillers à café de compote de fruits (maison ou en pot) avant le biberon du goûter (vérifiez l’âge indiqué sur l’emballage : la consistance et les apports nutritionnels varient ).

Vous pourrez également commencer à proposer des yaourts au lait infantile. L’instrument indispensable est la cuiller :
utilisez de préférence celle en plastique souple qui ne présente pas de risque de le blesser.
Vous pourrez aussi faire fondre un peu de biscuit (style boudoir) dans le biberon de lait du goûter et le donner à la cuiller.
L’introduction des légumes peut se faire vers le même âge (midi ou soir) en ajoutant quelques cuillers à café de soupe de légumes dans le biberon de lait et en augmentant peu à peu la quantité de soupe.

Pour un meilleur apprentissage du goût il est conseillé de donner des purées à saveur unique afin de connaître ses préférences (n’hésitez pas à essayer des légumes variés : haricots, carottes, poireaux, courgettes, brocoli, fenouil? selon la saison).

Vous pourrez proposer à votre enfant de l’eau (nature bien sûr) dans un biberon ou une timbale à bec.

Vers 5 ou 6 mois vous serez en mesure de proposer de petites quantités de viande cuite mixée (volaille, agneau, boeuf? ) ou de poisson poché dans le repas de midi. Par la suite vous pourrez proposez un peu de jaune d’oeuf bien cuit (le blanc ne sera introduit qu’à compter d’un an).

Conseils préparation des repas : ·
Salez très modérément vos purées maison. ·
Quel que soit le mode de cuisson des aliments de bébé, n’oubliez pas de vérifier la température : pour un biberon, à l’intérieur du poignet et non pas sur la main qui elle, est plus résistante à la chaleur. ·
Utilisez pour les biberons préparés à base de soupe, des tétines adaptées, différentes de celles utilisées pour le lait seul. ·
Pensez à avoir d’avance un pot de compote pruneaux qui sera proposé si l’enfant est un peu constipé (l’utilisation ponctuelle de l’eau Hépar pour moitié pour préparer le biberon peut également être utile) et un pot de pomme coings dans le cas inverse.

Conseils déroulement des repas : ·
Pour que le repas se déroule dans les meilleures conditions possibles, Il faut impérativement attacher bébé dans sa chaise haute. Bébé bouge très rapidement et peut avoir des gestes imprévisibles susceptibles d’entraîner une chute grave. ·
Pensez à vérifier régulièrement le bon état de la chaise, ainsi que des attaches. En cas de doutes relatifs à la sécurité de celle ci, ne pas hésiter à la changer.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -