L’assistant social a passé sa vie dans la solitude. Après son décès, son grand secret est révélé

C’est un assistant social qui a vécu une vie trop simple et dans la solitude, mais après son décès, son grand secret a éclaté et tout le monde est resté bouche bée.

Alan Naiman a rencontré des milliers de personnes dans le cadre de son travail mais, malgré cela, il a passé la plus grande partie de sa vie dans la solitude. Peu de monde connaissaient vraiment Alan, il n’avait jamais été marié et n’avait pas de progéniture.

Alan avait un grand secret

Alan était un homme vraiment peu dépensier limite radin en apparence. Il ne gaspillait jamais d’argent pour des futilités. Il a même réparé, une fois, ses chaussures avec du ruban adhésif, rapporte CTV News.

Ce n’est qu’à son décès que l’on a révélé pourquoi il menait une vie aussi simple.

De son vivant, Alan avait essayé d’économiser le plus possible, cherchant toujours à se procurer des produits de premier prix pour se nourrir et s’habiller. Parfois, il cumuler les heures supplémentaires pour gagner de l’argent supplémentaire dont il n’avait même pas besoin apparemment.

À certaines occasions, il a même eu trois emplois en même temps.

La raison de cette quête de l’argent est très émouvante. Alan savait très bien à quel point la vie de certains enfants pouvait être difficile. Il avait un frère qui était né avec une déficience intellectuelle, mais dont il n’avait presque jamais parlé.

Ce n’est qu’à la mort d’Alan, âgé de 63 ans, dans les suites du cancer, que son secret a été révélé.

Alan à économisé onze millions de dollars de son vivant en gardant une grande part de ses salaires et en investissant avec succès. Il a aussi hérité des millions de ses parents comme l’a indiqué USA Today. S’il avait été aussi peu dépensier tout au long de sa vie c’est qu’il avait un plan très clair quant à la destination de l’argent à son décès.

L’argent a été soigneusement donné à diverses organisations qui œuvrent pour aider les enfants qui n’ont pas une vie facile pour les aider à avancer, écrit CTV News.

Il a donné près de 2,5 millions de dollars à l’association Barbarna Drennan, qui aide les enfants nés avec un problème de toxicomanie.

Ainsi, tout au long de sa vie, Alan a aidé des enfants qui avaient grand besoin d’aide, et il a continué même après sa mort, grâce à tout l’argent économisé au fil des ans.

C’était vraiment un homme au grand coeur qui mérite d’être félicité pour ses bonnes actions. S’il vous plaît, partagez davantage l’histoire d’Alan pour honorer sa mémoire et ses bonnes œuvres ! 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here