mercredi, février 8, 2023
AccueilActualitéLa fessée : bientôt l'interdiction définitive en France ?

La fessée : bientôt l’interdiction définitive en France ?

Le débat est de nouveau ouvert ! Faut-il ou non interdire la fessée en France ? Une question qui a déjà été étudiée à plusieurs reprises à l’Assemblé nationale, sans succès notable.

Pourtant, ce jeudi 15 novembre, la député MoDem Maud Petit avance une nouvelle loi se rapportant à ce sujet… et cette fois pourrait être la bonne.

La Commission des lois voit ce jeudi 15 novembre arriver un énième projet d’interdiction de la fessée en France.

Le texte sera présenté à l’Assemblé le 29 novembre selon nos confrères du Parisien. « Les enfants ont droit à une éducation sans violence. Les titulaires de l’autorité parentale ne peuvent user de moyens d’humiliation tels que la violence physique et verbale, les punitions ou châtiments corporels, les souffrances morales » est-il ainsi inscrit dans ce nouveau projet de loi.

Ce dernier texte ne s’accompagne ne fait pas allusion à des sanctions qui pourraient frapper les parents qui iraient à l’encontre de la loi puisque l’objectif ici serait seulement de favoriser une prise de conscience générale.

« Cette fois, je suis optimiste. Plusieurs membres du gouvernement se sont prononcés en faveur de cette interdiction« , a déclaré Maud Petit au Parisien. 

La question des violences éducatives ordinaires (VEO), dont la fessée fait partie, divise encore largement les Français. La France fait partie des six derniers pays de l’Union européenne aux côtés de la Belgique, l’Italie, la République tchèque, et le Royaume-Uni, à ne pas encore avoir franchi le cap en imposant ce type de châtiment physique.

La France, si cette loi était adoptée, deviendrait ainsi le 55e pays à interdire les fessées sur les enfants.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -