Il refuse de manger : quelques conseils

Entre 6 mois et 1 an, bébé montre des signes d’autonomie lors des repas. A 9 mois, il tient son biberon tout seul, mange les biscuits (et parfois la purée !) avec ses mains. A 18 mois, il mange à la petite cuillère et boit à la timbale. Vers 2 ans, il mange seul avec une petite fourchette et boit dans un verre. Dès lors qu’il acquiert cette autonomie, il lui arrive de refuser de manger. La cause de ce refus peut provenir des plats eux-mêmes lors de l’introduction d’aliments nouveaux, ou bien d’une poussée de dents, ou bien d’une maladie qu’il couve(angine) et lui coupe la faim ou encore d’un caprice. Comment savoir pourquoi bébé refuse de manger ? Que faire pour le persuader, sans le braquer, d’avaler quelques bouchées ?

Voici quelques conseils au cas où :

Bébé refuse les aliments nouveaux:

Passer du lait au sucré/salé, d’une alimentation liquide à un plat plus solide exige d’avancer par palier, lentement, afin d’habituer le goût et l’estomac de bébé à la nouveauté. Introduisez les aliments peu à peu. D’abord une petite cuillère, puis deux et ainsi de suite jusqu’à ce que bébé s’accoutume au changement.

Quelques conseils :

  •  » A chaque jour suffit sa peine  » : ne proposez jamais plus d’un aliment nouveau par jour. Qui va lentement va sûrement.
  • Proposez-lui l’aliment nouveau à un repas où il a très faim ; pas lorsqu’il est fatigué ou quand perce une dent.
  • Posez les aliments au milieu de la bouche, non sur le bout de la langue.
  • Mêlez l’aliment nouveau à un autre aliment qu’il connaît déjà et qu’il apprécie.

Il est normal que bébé refuse la nouveauté. N’insistez pas, mais ne renoncez pas non plus. Vous lui proposerez l’aliment refusé un autre jour, noyé dans une purée ou un potage, en toute petite quantité. L’important est de ne pas vous énerver, cela risquerait de braquer bébé pour les fois prochaines. Il faut beaucoup de patience pour affronter les premiers  » non « ?

Bébé n’a pas faim:

La plupart du temps, un bébé qui refuse de manger par manque d’appétit est malade. Prenez sa température, examinez sa peau (éruptions) et sa gorge, contrôlez qu’il n’a pas le nez pris (s’il refuse la tétée ou le biberon), une dent qui sort, la diarrhée, la nausée? En cas d’anomalie, appelez le médecin. Il est normal qu’un bébé patraque manque d’appétit, à l’instar d’un adulte. Ne le forcez pas. Il retrouvera l’appétit lorsqu’il sera guéri.
Si aucun symptôme n’apparaît, contrôlez que vous avez bien dosé le biberon, pas trop salé la purée, etc. Goûtez vous-même le plat refusé afin de vous assurer de sa  » comestibilité « . Ne le forcez pas non plus. Un bébé, comme un enfant, mange ce dont il a besoin. Il se peut aussi qu’il ait goûté un peu plus tard que d’habitude?

Quelques conseils :

  • Pas de menaces de punition en cas de refus d’avaler, ni de chantage à la bouchée ( » Si tu manges ta purée, tu auras un gâteau? « ). Bébé pourrait s’habituer à vous voir faire des pieds et des mains pour le faire avaler une cuillère et réitérer l’opération à chaque repas. – Espacez les repas afin qu’il ait réellement faim, et ne les faites pas durer plus d’une demi-heure.
  • S’il refuse de manger le matin, donnez-lui à boire un verre d’eau sucrée ; ça réveille l’appétit.
  • Variez les menus. Lorsqu’il est en âge de s’exprimer, laissez-le choisir entre deux aliments, entre la pomme ou la poire.

Si le refus de manger se prolonge au-delà de deux ou trois jours, si la courbe de poids stagne ou décroît ou si les symptômes d’une maladie apparaissent, consultez un médecin.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here