mercredi, décembre 7, 2022

En voiture

En n’insistera jamais assez sur les précautions à prendre lors des trajets en voiture, aussi courts soient-ils. Les accidents de la circulation représentent la première cause de mortalité infantile et la moitié des enfants accidentés le sont en tant que passagers de voitures particulières. Vous devez toujours faire voyager l’enfant dans un équipement adapté. Vérifiez que le matériel que l’on vous a prêté répond aux normes en vigueur : il doit être marqué d’un E entouré d’un rond noir. Lisez attentivement les conseils d’utilisation des différents dispositifs : une étude de la Sécurité routière montre que 43 % des enfants sont installés dans des sièges mal utilisés. Vous verrez, la contrainte se transforme rapidement en bon réflexe et la sécurité devient un geste quotidien.

Les précautions à prendre et le choix du siège auto varient suivant le poids de l’enfant de l’enfant :

Si vous confiez votre enfant à un parent ou à un ami pour un trajet en voiture, aussi bref soit-il, ne négligez jamais de vérifier qu’il dispose bien d’un siège auto adéquat. Le cas échéant, installez temporairement le vôtre dans son véhicule.

La première année (jusqu’à 10 kilos) :

Bébé voyage soit dans une nacelle de landeau transformable en lit auto grâce à un kit de sécurité, soit dans un siège auto premier âge fixé au siège par la ceinture de sécurité. Ce siège en coque solide doit toujours être installé dos à la route, sur le siège passager avant ou sur la banquette arrière. Attention, si votre véhicule est équipé d’un système airbag, ne mettez pas le siège auto à l’avant. En cas de choc, le gonflement de l’airbag peut étouffer l’enfant contre le dossier du siège passager.

De 10 à 15 kilos :

A partir de 10 kilos, il faut remiser le siège auto premier âge au garage et vous procurer un siège auto deuxième âge, plus lourd. Il se fixe dans le sens de la marche, sur la banquette arrière du véhicule. Ajustez le harnais à la taille de l’enfant. La boucle de sécurité doit s’attacher un niveau des cuisses et non de la poitrine.

Au-delà de 15 kilos :

Utilisez un rehausseur. Il permet le port de la ceinture de sécurité adulte, obligatoirement passée sous les accoudoirs ou dans les guides sangles. Veillez bien à ce que la bande inférieure de la ceinture soit disposée à plat, sur les cuisses de l’enfant.

Quels que soient l’âge et le poids d’un enfant, les précautions à prendre et les négligences graves demeurent identiques.

Ce qu’il faut toujours faire :

  • attacher l’enfant avec le système de harnais prévu,
  • s’attacher soi-même pour lui donner l’exemple,
  • avoir dans la voiture un biberon ou une bouteille d’eau en cas d’imprévu ou de coup de chaleur (un bébé se déshydrate très rapidement),
  • protéger l’enfant des rayons du soleil.

Ce qu’il ne faut jamais faire :

  • faire voyager l’enfant dans un siège inadapté à sa taille et à son poids,
  • tenir l’enfant sur les genoux (en cas de choc même à 50 km/h, sa masse atteindrait plusieurs centaines de kilos : vous ne pourriez pas le retenir et il se transformerait en projectile)
  • laisser un enfant se  » promener  » librement sur la banquette
  • laisser un enfant seul dans une voiture.

Et bien sûr, épargnez à votre bébé les nuisances telles que :

  • les courants d’air,
  • la fumée de cigarette,
  • la musique trop forte.

Bon voyage !

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -