jeudi, février 2, 2023
AccueilMamanAccueil de bébéÉducation de votre enfant de 0 mois à 1 ans et plus

Éducation de votre enfant de 0 mois à 1 ans et plus

Vaste sujet ? Et les avis divergent. Faut-il inculquer à son enfant le respect de la politesse et des conventions sociales ou bien le laisser, à l’instar de l’Emile de Rousseau, forger lui-même son caractère et son comportement social  « naturellement » ? On a tendance en la matière à reproduire le comportement de ses parents, ou bien à prendre au contraire le contre-pied de sa propre éducation.
« Dis merci, dis bonjour, ne parle pas la bouche pleine, ne pose pas tes coudes sur la table, éteints la lumière, lave tes mains avant de manger ?  » . La liste est longue de ces petites phrases répétées si souvent à l’enfant en bas âge. Car l’éducation n’est rien d’autre que l’apprentissage du comportement le plus approprié à la vie en société et la préparation à l’acquisition de l’autonomie. Sans entrer dans ce débat, voici quelques conseils objectifs sur l’éducation :

Éducation de 0 à 3 mois:

Bébé doit avoir une vie calme et réglée. Habituez-le dès les premiers jours à manger et à dormir suivant un cycle régulier.
Vous pouvez lui apprendre son nom afin qu’il y réagisse peu à peu.
Parlez-lui souvent, chantez des comptines, racontez des histoires. Il connaît votre humeur au son et à l’intonation de votre voix.
Inutile de crier contre un bébé qui pleure. A cet âge, le caprice n’existe pas encore. S’il pleure, c’est qu’il a mal ou faim. Rassurez-le en le prenant dans vos bras et en vérifiant qu’il n’a besoin de rien.

Éducation de 4 à 6 mois:

Bébé apprend peu à peu à accepter des aliments nouveaux dans son alimentation.
Il passe doucement de la succion au mâchage et apprend à manger certains aliments solides à la petite cuillère (compote, yaourt? ). –
Bébé a besoin de sentir la présence de son père. N’hésitez pas à déléguer au papa le repas, le coucher, le bain de bébé.
C’est la période des premiers jeux. Bébé commence à chercher à attraper un boulier accroché à son berceau ou à son siège relax. Consacrez du temps aux moments de jeux et de détente.

Éducation de 6 à 8 mois:

La curiosité de bébé est en plein éveil. Lors des promenades, il observe avec curiosité un environnement nouveau. Faites-lui découvrir le nom des fleurs, des animaux, des objets (ou des marques de voiture si vous êtes fana de l’automobile !). Dès qu’il s’empare d’un objet, nommez-le. C’est le moment où il commence à retenir le nom des choses et des actions (manger, faire dodo, boire, etc.). De même, si vous l’appelez régulièrement par son prénom, il saura qu’il s’agit de lui.

Éducation de 8 mois à 1 an:

Apprenez à bébé à boire à la timbale et à manger seul. C’est l’âge où l’on peut commencer à leur dire  « merci » ,  « bonjour » ,  « au revoir » si vous souhaitez plus tard qu’il possède les principes basiques de la politesse.
Il mémorise les mots et commence à mettre un sens dessus. Parlez-lui comme à un  « grand ».

Éducation après 1 an:

Elle consiste en l’acquisition de l’autonomie : bébé apprend à manger seul, à marcher, à être propre, à jouer seul, à aller à la crèche puis à l’école, à s’habiller, faire ses lacets, se faire comprendre. Il faut souvent beaucoup de patience pour lui permettre de franchir ce cap. Ne vous énervez pas trop vite si vous êtes pressée et qu’il met un temps infini à fermer son manteau. C’est au fil de ses essais qu’il grandit.

Comportements des parents : ce qu’il faut savoir:

Bébé apprend plus en vous regardant vivre qu’en vous écoutant lui intimer ce qu’il doit faire ou ne pas faire. Le goût de l’imitation des petits l’orientera vers un comportement calqué sur le vôtre ; si vous criez souvent et fort, ne vous étonnez pas qu’il soit nerveux et colérique. Si en revanche vous passez du temps à lire, à écouter de la musique, à parler avec des amis, il développera sans doute un appétit culturel et social.

Bébé a besoin de sécurité au sens affectif du terme. Il se réfugie dans vos bras au moindre bruit fort, apprécie que vous veniez le chercher à la sortie de la crèche ou de l’école, comprend tous les drames et toutes les séparations si vous prenez le temps de lui expliquer, comme à un adulte, pourquoi et comment cela va se passer. Il ne faut jamais sous-estimer sa sensibilité et son besoin d’amour et d’attention. C’est après tout un être humain?

A l’inverse, il serait malvenu de trop le couver. La surprotection du type  » ne fais pas de toboggan, tu vas tomber  » peut le rendre peu à peu totalement angoissé et incapable d’initiative. Mieux vaut lui expliquer les règles de la prudence, le laisser expérimenter le danger (minimum) et lui permettre ainsi de mesurer lui-même le risque face à une situation nouvelle. S’il tombe sur les fesses en arrivant au bas du toboggan, il se freinera des mains et des pieds au tour d’après et glissera moins vite.

L’autorité est nécessaire si vous voulez que l’enfant vous respecte et se sente en sécurité. Lorsque vous lui interdisez de toucher un objet, expliquez-lui pourquoi. Gardez une ligne de conduite droite. Rien de pire que d’interdire une chose un jour et de l’autoriser le lendemain, dans des conditions identiques. L’enfant, même petit, a besoin de rencontrer une opposition. Elle l’aide à circonscrire son univers, à visualiser les limites dans lesquelles il lui faudra évoluer.

Quel que soit le problème auquel vous serez confrontés dans l’éducation d’un enfant, n’oubliez jamais que le célèbre docteur Freud concluait ce genre d’interrogation par  « de toutes façons, quoi que vous fassiez, vous ferez toujours mal  » !

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -