mercredi, décembre 7, 2022
AccueilPsychoDoit-on tout se dire, tout partager ?

Doit-on tout se dire, tout partager ?

Le couple idéal, fusionnel, qui ne fait qu’un, on en rêve toutes. Mais un plus un fera toujours deux et tout se dire, tout partager n’est en fait qu’un rêve d’adolescent romantique. On peut être amoureux et réaliste : la transparence totale dans le couple n’est qu’illusion. En dépit des idées reçues.

Pour qu’un couple dure, il faut tout se dire, tout partager : ce diktat, bien des psys en ont fait leur credo depuis plus de vingt ans. À une époque où communication est le maître-mot de toute relation, ces mêmes psys sont en train de découvrir que le silence est parfois bénéfique. Que toute vérité n’est pas bonne à dire et que la transparence totale dans un couple est non seulement une illusion mais souvent un vrai danger. Certes,  » il n’y a pas de couple sans intimité, comme le rappelle le psychiatre Robert Neuburger. Ce qui cimente un couple, c’est une histoire intime qui n’appartient qu’à lui. Contrairement à la famille, le couple ne dispose pas, pour s’ancrer, d’une filiation biologique. Il a besoin d’une complicité, d’une intimité jalousement gardée, qui n’appartient ni à l’un ni à l’autre, mais au couple.  » Mais faut-il pour autant se dévoiler entièrement ? Pas sûr.

Il ne faut pas confondre intimité et fusion
Autant un couple peut être fusionnel dans ses rapports sexuels, autant l’intime implique avant tout la reconnaissance de l’autre, de ses désirs, de ses besoins, bref de sa personnalité. Pour Willy Pasini, professeur de psychiatrie,  » vivre à deux ne dispense pas les partenaires de conserver une part d’individualité. Ils y ont même intérêt. Surtout, parce qu’une touche de mystère entretient la flamme, c’est le moteur du désir « . Ce mystère qui est, comme l’exprime la psychanalyste Catherine Bensaïd,  » une donnée essentielle de la séduction.  » Partager les moments d’émotion, de joie, de rire ou de larmes, tout en gardant son jardin secret et sa part de mystère, être à l’écoute de l’autre quand il a besoin d’une épaule pour poser ses maux, tout est question d’équilibre et de feeling.  » La vie de couple se construit sur ce difficile et délicat équilibre « , explique Jacques Salomé, psychosociologue. Et comme l’affirme Jacques-Antoine Malarewicz,  » ne pas tout se dire est un signe de maturité.  » Pour éviter les pièges tendus par le quotidien, il existe bon nombre d’erreurs à ne pas commettre.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -