Chaussures d’enfant

Le pied de bébé ne cesse de grandir. En six mois, il n’est pas rare qu’il change deux ou trois fois de pointures. Vers un an, il va commencer à se mettre debout et faire ses premiers pas. C’est le moment de lui acheter ses premières vraies chaussures. Vous serez peut-être étonnée du prix : un bottillon taille 22 coûte aussi cher qu’un escarpin taille 38 ! Mais quand on aime, on ne compte pas?

Comment choisir les chaussures ?

Inutile de se ruer dessus dès les premiers mois. Il existe de jolis chaussons bien souples et douillets qui protègent bébé du froid et préservent son confort.
Quand votre enfant commence à tenir debout, à pousser son trotteur, il est temps d’y penser. Ne faites pas de fixation sur les pieds plats : ce n’est pas un défaut, tous les enfants ont les pieds plats et la cambrure se dessinera tout à fait naturellement plus tard. Evitez donc les chaussures à tendance orthopédique ou les modèles très rigides qui se proposent de façonner la voûte plantaire de votre enfant.
Le meilleure chaussure est une chaussure bien souple, légère, montante et doublée de cuir pour éviter sueur et irritations. Ne cédez pas à la mode : pas de grosses boucles qui peuvent blesser, pas de semelles trop épaisses ou à plateau qui risquent de déformer la colonne.

Etant donné le prix des chaussures, on est souvent tentés de les prendre plus grandes afin qu’elles aient un usage plus long. Il vaut mieux opter pour des chaussures moins chères mais à la bonne taille car si son pied flotte, bébé trébuchera et tombera plus souvent.

Hélàs, les chaussures, contrairement à tout le reste, doivent toujours être neuves. Pas questions donc de récupérer celles du cousin ou du grand frère ou de faire les dépôts-vente. Le pied du petit locataire précédent aura déformé l’intérieur de la chaussure.

Dans le magasin:

La pointure change si vite qu’il vous faudra faire mesurer le pied de bébé e le tenant bien debout sur le pédimètre à chaque nouvel achat. Ne vous fiez pas toujours aux tailles inscrites sur les chaussures. Elles peuvent diverger d’une marque à une autre. Le plus sûr consiste à toujours essayer la chaussure à bébé avant de l’acheter et de le faire marcher quelques pas dans le magasin.

Pour aller à l’école:

En maternelle, il est peu probable que bébé réussisse à mettre ses chaussures tout seul. Afin d’alléger le travail des institutrices, achetez-lui des chaussures qui s’enfilent facilement, sans lacets à nouer, ou se fermant par un scratch. Par ailleurs, si la chaussure ne comporte pas de lacet, le risque de tomber en marchant dessus est réduit de 100 %.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here