Alimentation au biberon

Nourrir bébé au biberon exige autant d’amour et de patience que de lui donner la tétée et requiert en revanche une hygiène draconienne et un matériel spécifique. Donner le biberon ne s’improvise pas : il faut toujours avoir un paquet de lait d’avance pour ne pas risquer de tomber à court et avoir stérilisé au préalable biberons et tétines.
Une fois la routine installée, donner le biberon ou confier cette tâche à papa constituera un moment privilégié de la relation avec bébé.

Entretien des biberons et tétines :

Une hygiène rigoureuse s’impose, le lait étant un aliment propice au développement des bactéries. Ces dernières provoquent des diarrhées et des troubles de la digestion chez le nourrisson.
Immédiatement après le repas de bébé, il faut soigneusement laver le biberon, la tétine, la bague et le bouchon à l’eau tiède savonneuse en frottant bien avec le goupillon pour qu’aucun dépôt de lait ne persiste. Retournez complètement la tétine pour chasser toutes les impuretés. Si le trou est obstrué, débouchez-le avec une épingle. Rincez abondamment le tout à l’eau claire.
Vous pouvez laver le biberon dans le lave-vaisselle, mais cela ne remplacera pas la stérilisation.
Conservez le biberon ouvert dans un endroit propre, vide ou rempli à demi d’eau. Il faudra à nouveau le passer sous l’eau claire avant de le stériliser.

La stérilisation consiste à éliminer les microbes. Elle doit être effectuée avec soin pendant les premiers mois. Au delà, les avis divergent, demandez le conseil de votre pédiatre.

  • Stérilisation à chaud dans une casserole : placez les biberons, les tétines, les bagues et les capuchons dans une casserole fermée, remplie d’eau. Portez l’eau à ébullition et laissez-les « mijoter » 20 minutes.
  • Stérilisation à chaud dans un stérilisateur à vapeur : suivez attentivement le mode d’emploi fourni avec l’appareil. En règle générale, il faut mettre les six biberons, tétines, bagues et capuchons dans les compartiments prévus à cet effet, remplir d’eau jusqu’au niveau indiqué, refermer le stérilisateur et le mettre en route. Il s’arrêtera de lui-même au bout d’une dizaine de minutes.
  • Stérilisation à froid : plongez les biberons et tétines dans un récipient contenant de l’eau mélangée à une solution antiseptique. Laissez agir le temps indiqué sur le produit (30 minutes), puis rincez les biberons à l’eau claire ou à l’eau minérale.

L’opération de stérilisation, quelle que soit la technique utilisée, exige une bonne demi-heure. Un bon conseil : ayez au moins toujours un biberon et une tétine stériles d’avance pour pouvoir intervenir rapidement en cas de « hurlements » de faim de bébé?

Préparation du biberon :

  • Lavez-vous soigneusement les mains.
  • Retirez le biberon du stérilisateur ou de la casserole.
  • Versez la quantité d’eau voulue. Si vous utilisez de l’eau minérale, assurez-vous sur l’étiquette de la bouteille qu’elle est recommandée pour les nourrissons. Si vous utilisez de l’eau du robinet, faites-la bouillir cinq minutes et laissez-la tiédir avant de la verser dans le biberon.
  • Remplissez la mesurette de lait, sans le tasser, et versez dans le biberon autant de doses que nécessaire (en général une dose de 5 gr pour 30 gr d’eau).
  • Refermez le biberon et mélangez énergiquement le liquide jusqu’à obtenir une fluidité parfaite.
  • Mettez le biberon à chauffer dans une casserole ou dans un chauffe-biberon jusqu’à l’obtention d’une température de 37°C.
  • Contrôlez toujours la température du biberon en versant une petite goutte sur votre poignet.

Horaires et quantités :

Votre pédiatre vous indiquera avec précision le régime et le lait adaptés à votre bébé. En règle générale, les nouveau-nés prennent un biberon de lait premier âge de 50 gr toutes les trois heures, soit sept à huit biberons par 24 heures. Les quantités augmentent régulièrement pour atteindre 150 gr de lait par biberon vers 1 mois et demi, 200 gr au sixième mois.
Au cours du 2e mois, la plupart des bébés passent à 5 biberons par jour auquel s’ajoute encore parfois un biberon de nuit.
A la fin du 3e mois, 4 biberons par jour, parfois additionnés de farines, suffisent.
Dès le 6e mois, vous passerez au lait deuxième âge. Le lait de croissance remplacera progressivement celui-ci aux alentours du 9e mois, le lait demi-écrémé UHT (moins cher) peut être utilisé à partir de un an.

Comment donner le biberon ?

  • Installez-vous confortablement avec bébé sur vos genoux, bavoir autour du cou. Le repas dure en moyenne 20 minutes.
  • Vérifiez la température du lait sur votre poignet.
  • Effleurez doucement la joue de bébé avec la tétine pour déclencher son réflexe de succion.
  • Maintenez le biberon incliné de telle sorte que la tétine soit toujours pleine de lait et que bébé n’avale pas d’air.
  • Si bébé s’acharne à téter et que vous ne voyez pas les petites bulles d’air indicatrices de la succion remonter dans le biberon, c’est que la tétine fonctionne mal. Elargissez au besoin le trou avec une aiguille stérile (chauffée sur une flamme).
  • Si bébé boit trop vite et s’étouffe, contrôlez que vous avez positionné la tétine sur la bonne vitesse ou qu’elle n’est pas déchirée.
  • Si bébé est trop goulu, faites des pauses régulières pour lui permettre de reprendre son souffle.
  • Enfin, n’oubliez jamais de lui faire faire son rot avant de le recoucher. Mettez-le contre votre épaule, en position verticale, et tapotez doucement dans son dos. Prévoyez de protéger vos vêtements d’un éventuel renvoi avec une serviette?

S’il reste un fond de lait, jetez-le. Les biberons entamés ne se conservent pas. Lavez le biberon et la tétine tout de suite après le repas pour éviter la profusion des germes.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here