jeudi, février 2, 2023
AccueilNon classé15 fruits et légumes qui repoussent tout seuls et indéfiniment

15 fruits et légumes qui repoussent tout seuls et indéfiniment

La multiplication végétative est un mode de reproduction des végétaux à partir d’une fragmentation. Elle permet d’obtenir des individus identiques entre eux obtenus à partir d’un seul plant.

Consommez des légumes, recyclez leurs restes pour en faire pousser de nouveaux. Une idée simple, pratique et économique.

Découvrez ces 15 fruits et légumes à cultiver indéfiniment.

15 fruits et légumes qui repoussent seuls et indéfiniment

La multiplication végétative

La multiplication végétative est un mode de reproduction des végétaux qui n’implique pas de fécondation, elle s’oppose à la reproduction sexuée.

Un seul parent est donc nécessaire, et on parle souvent de ce parent comme étant le pied mère.

Certains fruits et légumes se multiplient sans passer par les graines. La reproduction est assurée à partir d’un simple fragment : stolon, tubercule, rhizome, drageon, tige, etc.

Cette technique permet ainsi d’obtenir de nouveaux fruits et légumes à partir d’un seul plant : le plant mère.

Il existe différents types de multiplication végétative, dont les deux plus connus sont le bouturage et le marcottage. Le plant mère s’enracine et évolue pour laisser place à un nouveau plant identique, un clone.

Cette technique est à la portée du jardinier amateur, et peut se pratiquer dans des petits espaces.

 

Une astuce de jardinier pour éviter le gaspillage et par la même les déchets.

L’astuce de la multiplication végétative vous permet de cultiver certains fruits et légumes durant toute l’année à moindre frais.

Que vous viviez en appartement ou en maison, en ville ou à la campagne : cette technique permet de cultiver n’importe où. Certains d’entre eux peuvent même être cultivés sur votre comptoir de cuisine ou en jardinière sur votre balcon.

Pensez à réutiliser les restes de fruits, de légumes et même de plantes aromatiques. N’oubliez pas de faire participer les enfants à ce mode de culture. Ils seront ravis par cette découverte !

15 fruits et légumes qui repoussent tout seuls

1. L’ail

 

Choisissez tout d’abord une tête d’ail (germée ou pas) et séparez les gousses. Puis plantez-les légèrement espacées dans un pot ou une jardinière, le bout pointu vers le haut, à 2,5 cm de profondeur. Mettez du terreau par-dessus et arrosez 1 fois par semaine. Le pot doit être exposé au soleil.

Procédez à la coupe des tiges quand elles feront 10 cm de haut, en laissant 3 cm afin qu’elles puissent repousser. Puis lorsque les tiges commencent à se dessécher et brunir, déterrez les gousses : vous avez vos nouvelles têtes d’ail.

Vous pouvez reprendre l’opération à l’infini.

2. Le fenouil

 

Conservez le cœur du bulbe et placez-le dans un peu d’eau, au soleil. Quelques jours après, de petites pousses sur le côté du bulbe apparaîtront.  Ce sont des nouveaux fenouils qui se développent.

3. Le céleri

 

Conservez le cœur du céleri et placez-le dans un récipient avec un peu d’eau dans le fond. Placez le récipient au soleil. Attendez quelques jours et vous verrez apparaître des petites pousses et des racines.

Mettez le plant en terre si vous avez un potager ou bien dans un grand pot. Arrosez régulièrement et conservez au soleil.

4. L’oignon

Consommez la partie haute de l’oignon et laissez 3 cm d’oignon en bas en conservant bien les racines. Placez ce morceau de bulbe dans un verre avec un peu d’eau. En quelques jours seulement, vous aurez de nouveaux oignons blancs.

Il est possible de placer dans l’eau l’oignon en entier si un germe est présent.

5. L’échalote

Les échalotes repoussent rapidement, en seulement 5 jours seulement.

Pour y parvenir, placez le bulbe avec les racines dans un grand bol d’eau. Vérifiez que les racines soient bien dirigées vers le bas. Le lendemain, transférez votre plant dans le jardin ou dans un grand pot avec de la terre.

6. Le poireau

Gardez la base de vos poireaux et plongez-la dans de l’eau, avec les petits filaments vers le bas. Procédez au changement de l’eau régulièrement. Lavez les racines une fois par semaine. Lorsque le poireau arrive à maturité, vous aurez de très belles feuilles vertes que vous pourrez manger.

7. Le gingembre

La multiplication végétative du gingembre est assurée par sa racine.

Conservez un reste de sa racine et plantez-la dans un pot avec de la terre de rempotage. Conservez le pot dans un environnement humide et ombragé. Il faut s’armer de patience dans la mesure ou la repousse du gingembre peut prendre de 8 à 10 mois.

8. La citronnelle

La citronnelle repousse très vite et demande peu d’entretien.

Placez les restes d’une branche dans un verre d’eau. Puis, posez le verre dans un endroit ensoleillé. La plante développera des racines et lorsqu’elle atteindra 30 cm, coupez ce dont vous avez besoin.

Vous pouvez la laisser dans l’eau pour qu’elle repousse, ou la planter en terre.

9. L’ananas

Votre ananas ne doit pas trop mûr ou trop jaune et ses feuilles doivent être vertes et pas trop sèches. Sans ces conditions, il y a de fortes chances pour que le procédé ne fonctionne pas.

Conservez la partie haute du fruit avec ses feuilles bien vertes et placez la queue de l’ananas dans un bol d’eau. Exposez le bol à la lumière.

Au bout de 30 jours, les feuilles dessécheront. De nouvelles petites feuilles vont alors apparaître au centre, en même temps que des racines.

Plantez alors votre plant d’ananas dans un pot en prenant soin de retirer les feuilles mortes. À mesure que l’ananas grandit, replantez-le dans un pot plus grand.

10. La laitue

Ne jetez plus le trognon de votre salade. La multiplication végétative de la laitue s’opère grâce à celui-ci. En gardant le cœur un peu dur de votre laitue, vous pourrez en faire repousser une autre.

Ôtez presque toutes les feuilles de votre salade et coupez le pied à 3 cm environ. Placez le cœur dans un bol d’eau en l’immergeant à sa moitié, et dans un endroit ensoleillé.

Patientez quelques jours en rajoutant de l’eau si vous observez que le niveau baisse. Après 15 jours environ, vous verrez apparaître des racines et de nouvelles feuilles, que vous pourrez manger. Si vous changez l’eau régulièrement, votre salade continuera de pousser.

Mais, vous pouvez aussi replanter votre salade dans un pot avec de la terre en retirant les feuilles mortes. Répétez le processus autant de fois que nécessaire.

11. Le chou chinois

Le chou chinois repousse de la même manière que la laitue. C’est grâce à son cœur que la reproduction végétative est assurée.

Placez le cœur du chou chinois dans un bol avec un peu d’eau, au bord d’une fenêtre à la lumière. Changez l’eau régulièrement et attendez que les feuilles repoussent.

12. Les pommes de terre et patates douces

Prenez un morceau de pomme de terre et nettoyez-le bien. Insérez un cure-dent de chaque côté, pour maintenir une partie hors de l’eau. Puis, placez-le dans l’eau. Les racines vont se développer dans l’eau et les feuilles vont pousser au-dessus.

Séchez bien le morceau de pomme de terre et plantez-le dans votre jardin ou dans une tour à pomme de terre, si vous avez un petit espace.

13. Les fanes de carottes, betteraves et navets

Conservez les extrémités des carottes, puis placez-les dans un récipient avec un fond d’eau.

Exposez le contenant au soleil et changez l’eau régulièrement pour éviter qu’elle moisisse. Au bout de quelques jours, de nouvelles fanes vont commencer à pointer. Vous avez le choix entre les mettre en terre avec leurs nouvelles racines, ou de les conserver dans l’eau (en changeant l’eau régulièrement).

Les fanes de betteraves et navets repoussent de la même manière.

14. Le basilic et la coriandre

 

Conservez les grandes tiges (10 cm minimum) puis mettez-les dans un verre rempli d’eau. Procédez au changement de l’eau tous les 2 jours. Exposez le verre au soleil pour stimuler la repousse. Lorsque les racines mesureront 2 à 3 cm, vous pourrez les planter dans un pot avec de la terre.

15. Les champignons de Paris

Ôtez le chapeau des champignons et plantez les pieds dans un contenant rempli de terre mélangée avec un peu de compost et de marc de café. Placez votre contenant au frais, à l’abri de la lumière et dans un endroit peu humide. Humidifiez la terre avec un vaporisateur régulièrement. Armez-vous de patience !

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -