Home Santé dentaire Hygiène buccodentaire Grincements de dents : comprendre et traiter

Grincements de dents : comprendre et traiter

0 188

Un Français sur cinq souffre de bruxisme : des serrements (plutôt de jour) ou des grincements (plutôt de nuit) de dents intempestifs et involontaires. Une vilaine habitude qui use les dents.

Du grec « brukheim » : grincer

Le bruxisme correspond aux serrements ou aux grincements de dents en dehors des périodes de mastication durant lesquelles les dents se touchent naturellement. Cette habitude doit être corrigée car elle peut avoir des conséquences douloureuses et irréversibles. Serrer ses dents de manière compulsive crispe les muscles masticateurs et provoque à la longue des tensions associées parfois à des migraines. Frotter ses dents les unes contre les autres est une manie encore plus fréquente et spectaculaire. Outre le désagrément dû au bruit – en général, c’est le conjoint qui donne l’alerte ! – ces tensions exercées pendant la nuit sont d’autant plus intenses qu’elles échappent à la volonté de la personne.

Un mouvement non coordonné

On a longtemps cru, à tort, que le bruxisme était dû à une fermeture de dents anormale. En réalité, les grincements sont liés au stress, à l’anxiété ou à des troubles du sommeil. « Le bruxisme est un mouvement non coordonné des mâchoires. Il a pour conséquence une usure des dents. Mais l’origine n’est absolument pas dentaire. Elle se situe au niveau du système nerveux central. La partie du cerveau qui synchronise les mouvements rythmiques du corps envoie des informations anarchiques qui déclenchent des frottements », explique le Dr Jean-François Laluque, chirurgien-dentiste à Bordeaux.

Limitez les dégâts !

Abrasées, les dents finissent par perdre de leur efficacité et s’abîment : sensibilité accrue (au chaud, au froid et aux aliments acides), atteinte de l’émail, de la dentine ou du nerf, fractures, etc. En cas de destructions dentaires, il faut restaurer avec des prothèses si la personne le désire. Pour limiter les répercussions sur la denture, des gouttières de protection, confectionnées sur mesure et en résine, peuvent être portées la nuit. Elles limitent les tensions et protège les dents. Mais elle n’empêche en rien les mauvais réflexes. « Nous devons également faire tout un travail d’explication pour essayer d’induire des modifications de comportement, allant de la relaxation à la prise en charge psychothérapeutique », commente le Dr Laluque. Un passage obligé pour limiter les effets délétères de ce tic.

3 raisons pour utiliser un protège-dents contre le grincement des dents

1. Un protège-dents évitera que vos dents se fissurent

C’est l’un des effets secondaires le plus grave des grincements de dents. En raison de la pression continue de la mâchoire, les dents peuvent souvent devenir cassantes et se fissurer sous la pression. Ces fissures ne sont pas toujours très visibles au début. Souvent, les personnes ont des douleurs lancinantes en buvant un liquide chaud ou froid. Cette douleur est due aux fissures minuscules qui se sont créés dans les dents. Les fissures exposent les nerfs à aux températures des liquides provoquant une forte douleur. Un protège-dents peut protéger vos dents et diminuer la pression pendant le grincement des dents. Pour cette raison, un simple protège-dents peut vous éviter de dépenser des milliers d’euros en soins dentaire, de la douleur et des complications.

2. Un protège-dents évitera vos dents de s’user.

Un des autres effets secondaires du bruxisme est une usure de vos dents. Lentement, l’émail s’en va et la masse osseuse commence à s’éroder. C’est le cas avec les personnes qui souffrent de grincement des dents chroniques. Même si un protège-dents n’est pas fait sur mesure, il aidera à éviter l’usure des dents et un besoin de couronnes.

3. Un protège-dents permettra de mieux dormir la nuit.

Les maux de tête ne sont pas rares pour les personnes qui souffrent de bruxisme et c’est principalement à cause de la pression constante. Mais avec un protège-dents cette pression se répartit sur lui et permet que la mâchoire se détende un peu. Souvent, les personnes qui souffrent se réveillent très fatiguées parce qu’elles n’ont pas eu un sommeil de bonne qualité. Un protège-dents personnalisé peut offrir un meilleur repos et c’est une raison suffisante pour faire quelque chose avant que le problème n'empire. Le stress peut être un facteur important et mal dormir peut augmenter le stress, ce qui augmente le grincement de dents. Utilisez un protège-dents contre le grincement des dents évitera de rentrer dans un cercle vicieux.

Quoi de neuf ?

Depuis quelques années, un traitement est expérimenté pour les cas les plus sévères de bruxisme. L’injection de Botox (ou de toxine botulique) permet de créer une paralysie transitoire et de diminuer la force musculaire : une piste intéressante pour limiter les contractions de la mâchoire. Mais cet acte ne peut pas être effectué par un chirurgien-dentiste. Il est strictement réglementé et réservé à des médecins spécialisés (ORL et neurologues le plus souvent). Une pratique encore confidentielle.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire