Verbalisée pour avoir déposé trop de plaintes pour harcèlement contre son ex, elle finit par se faire tuer !

Des agents de police britanniques seront jugés en mai pour n’avoir pas pris au sérieux les plaintes de la jeune Shana Grice, qui a fini par se faire tuer par son ex-petit-ami.

L’affaire remonte à 2016 et Shana Grice, 19 ans, s’est rendue à cinq fois au commissariat pour porter plainte contre son ex dont les agissements sont devenus dangereux.

Harcèlement, voiture vandalisée, menaces, agressions physiques, intrusion à son domicile… Des faits que la police juge non sérieux. Pire, les policiers s’en sont pris à la victime en la condamnant à une amende de 90 livres pour avoir « gâché le temps des policiers », selon The Independant.

Son harceleur, confiant, devient très violent en découvrant qu’elle avait un nouveau petit-ami. Le 25 août 2016, la jeune fille de 19 ans a été tuée par son ancien compagnon, et ce, malgré les plaintes à répétition. En mars 2017, Michael Lane a été reconnu coupable du meurtre de Shana Grice. L’enquête a montré que l’homme avait déjà harcelé 13 femmes, précise le site 7sur7.be.

« Notre fille avait peur et s’est rendue à la police. Au lieu de la protéger, la police l’a traitée comme une criminelle. Elle a payé le prix du manque de formation de la police, de son manque d’intérêt et de son absence d’inquiétude pour elle », regrettent les parents de la victime. La police a présenté ses excuses mais…trop tard.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here