mercredi, février 8, 2023
AccueilCouplePoignardée à 46 reprises par son mari, elle lui pardonne son geste...

Poignardée à 46 reprises par son mari, elle lui pardonne son geste et veut le reprendre pour devenir mère

Le 11 janvier, Michael Barnard, un jeune de 25 ans a poignardé 46 fois a campagne Shannon agée de 21 ans. Elle a été griévement blessée aux poumons, au foie et à l’intestin.

Plus de 10 coups de couteaux lui ont été portés au niveau de la poitrine, dont quatre qui ont endommagé ses organes internes. Mais maintenant, elle veut pardonner à son mari, relate The Sun.

Selon les médecins, la survie de Shannon relève du miracle. Lors de l’audience, elle explique comment elle avait senti chaque coup de couteau et comment elle pensait qu’elle allait mourir.

Suite à ce drame la jeune fille a passé 17 jours à l’hôpital et doit encore se rétablir.

 

Prête à pardonner

 

Plus tôt cette semaine, son mari a été condamné à 20 ans de prison pour tentative de meurtre. Shannon déclare qu’elle est prête à lui pardonner.

Selon The Sun, elle espère qu’il sera bientôt relaxé pour pouvoir fonder une famille avec lui dès sa sortie de prison. Pendant le procès, Shannon était assise avec la famille de son mari, tandis que sa propre famille était assise de l’autre côté de la salle d’audience.

La tentative de meurtre est survenue deux semaine après qu’elle ait découvert que son mari l’avait trompée. Alors qu’elle était partie dormir sur le canapé, elle a été réveillée au petit matin par son époux armé d’un couteau lui disant qu’elle devait mourir.

À la fin du procès, après avoir été condamné, le mari a envoyé un baiser à sa femme. À la question est-elle prête à lui pardonner, elle était très sûre dans sa réponse : Bien évidemment.

Elle rêve aussi d’un futur ensemble.

« Juste se réunir et avoir la vie que nous voulons tous les deux, et fonder une famille », est son rêve.

Cette horrible agression et les dires de Shannon sont terribles et symptomatique d’un grand malaise psychologique. Certaines personnes acceptent de s’enfermer dans une situation qui est totalement anormale. Espérons que cette femme surmonte son traumatisme et se rende compte que cette violence était tout sauf une preuve d’amour. La violence conjugale et la manipulation affective sont des fléaux contre lesquels il est fondamental de lutter.

 

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -