mercredi, décembre 7, 2022
AccueilActualitéLe frère parvient à retrouver sa sœur kidnappée à Perpignan 59 ans...

Le frère parvient à retrouver sa sœur kidnappée à Perpignan 59 ans plus tard grâce à un appel lancé sur Facebook

En 1958, le petit André, âgé de 4-5 ans, voyait sa petite soeur Michèle disparaître rue de la Savonnerie à Perpignan. Le petit garçon devenu adulte n’a jamais cessé les recherches. En août, lui et sa fille Sabrina lancent un appel sur Facebook et la famille a enfin pu être réunie ce week-end, 59 ans après le drame !

Leur appel avait été relayé par L’Indépendant le 2 août dernier :

« J’essaie encore, comme tous les ans… Je recherche Michelle Laissus née le 05 septembre 1952 à Alger. Mère Solange Ducasse – Père Jacques Laissus. Voici la seule photo d’elle en ma possession. »

Michèle n’avait que 6 ans lorsqu’elle a été kidnapée par son papa dans le quartier de Saint-Jacques à Perpignan. Ce dernier l’emmène en Algérie, en pleine guerre, et l’abandonne chez une grand-mère et une tante sur place comme l’indique BFM.

 

Rapatriée en France par la suite, la petite fille est placée dans des foyers d’accueil de la DDASS. Michèle entame une nouvelle vie en Bourgogne, sans savoir qu’elle a une famille biologique à des centaines de kilomètres de là, à Perpignan.

De son côté, André Laffont, le petit frère, n’a jamais baissé les bras. Recherches sur internet, démarches auprès de l’administration, appels téléphoniques, et en août, appel sur les réseaux sociaux. Ils n’a à disposition que peu d’information et une photo de Michèle, âgée de 3-4 ans.

« Après un appel lancé sur Facebook par ma fille Sabrina, un article est paru dans l’Indépendant. Et deux mystérieux correspondants, restés anonymes, se sont manifestés pour donner une adresse à Nuits-Saint-Georges. Eux savaient ! » explique André au Parisien.

Le contact est pris et la piste est la bonne. Michèle travaille comme aide-soignante et est maman de 6 adorables filles

« J’ai toujours ignoré que j’avais une famille. Cela fait bizarre. C’est bouleversant. J’ai découvert la vie de ma mère, celle de mon père, militaire de carrière mort de maladie à Marseille. Je ne me souvenais de rien de notre vie à Perpignan. Tout juste d’un homme me prenant par la main pour m’emmener en Algérie . […]

Étrangement, j’avais toujours dit à mes filles qu’à la retraite, j’irai me retirer à Perpignan, sans savoir pourquoi… ».

Le week-end dernier, 6 décennies après les faits, le frère et la sœur ont enfin pu se réunir. Beaucoup d’émotion et des promesses de retrouvailles.

Une nouvelle page s’écrit pour cette famille qui enfin pu se réunir. Magnifique histoire !

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -