samedi, décembre 3, 2022
AccueilSantéHémorroïdes : les bons réflexes pour soulager les symptômes

Hémorroïdes : les bons réflexes pour soulager les symptômes

Définition

Les hémorroïdes sont une dilatation anormale des veines de la zone anale (anus et rectum) et du tissu les entourant, un phénomène semblable aux varices qui peuvent apparaître sur les jambes.

Produites par des dilatations dont la grosseur est variable d’un individu à l’autre, les hémorroïdes peuvent être internes ou externes en fonction de leur localisation.

  •  hémorroïdes internes : elles sont situées dans le rectum. Elles ne sont pas douloureuses, mais elles peuvent provoquer des saignements au moment de la selle. Par ailleurs, il arrive que les hémorroïdes soient tellement dilatées qu’elles sortent de l’anus. Ces hémorroïdes extériorisées peuvent provoquer des démangeaisons ou saigner.
  •  hémorroïdes externes : elles sont généralement douloureuses puisqu’elles sont situées sous la peau qui entoure l’anus. Parfois, un caillot sanguin se forme dans la veine dilatée, ce qui cause une douleur aiguë et de l’inflammation.

Sachez que les hémorroïdes ne constituent pas un problème « grave », mais gênant. Les hémorroïdes sont assez fréquentes. On estime que plus de 20 % des hommes et des femmes en souffrent avant l’âge de 50 ans, et cela toucherait 50 % de la population âgée de plus de 50 ans. La plupart des hémorroïdes guérissent en moins d’une semaine ou deux. Elles auront cependant tendance à réapparaître si rien n’est fait pour les prévenir.

Symptômes

Les principaux symptômes sont les suivants :

  •  sensation de brûlure, de démangeaison ou d’inconfort au moment de la selle
  •  saignement durant la défécation
  •  sensation que l’intérieur de l’anus est enflé (hémorroïdes internes)
  •  présence de protubérances à l’anus (hémorroïdes externes).

Sachez que dans ce cas, il ne faut jamais attendre et toujours aller consulter son médecin dès que possible.

Facteurs et personnes à risque

Les personnes les plus susceptibles d’être sujettes aux hémorroïdes sont :

  •  personnes de plus de 30 ans
  •  femmes enceintes
  •  personnes dont un proche parent souffre d’hémorroïdes

Les facteurs suivants peuvent parfois être à l’origine de problèmes hémorroïdaires :

  •  être sujet à de fréquentes diarrhée
  •  prendre des laxatifs
  •  avoir un excès de poids
  •  rester en position assise ou débout prolongée, régulièrement
  •  soulever régulièrement des objets lourds
  •  exercer certains sports demandant un effort intense
  •  être sujet à des constipation chronique.

Préventions

  • évitez la constipation (vous me direz, plus facile à dire qu’à faire… mais pour cela ces quelques petites habitudes à prendre peuvent être utiles : aller à la selle au même moment de la journée, ne pas attendre) (reportez-vous à la rubrique « constipation »). Évitez les mets riches en graisses et les aliments raffinés, qui ne contiennent que peu de fibres (riz blanc, pain blanc, pâtisseries, etc.)
  •  évitez de rester trop longtemps aux toilettes (lâchez ce bouquin que vous avez dans les mains…)

Adaptez votre alimentation

  •  pensez à consommer des fibres, essentielles à un bon transit et efficace contre la constipation. Vous les trouverez dans les fruits frais, les crudités, les légumes cuits, les céréales et les pains de grains entiers.
  •  pensez à boire beaucoup d’eau
  •  évitez autant que possible les irritants alimentaires tels que le café, le piment, l’alcool, les plats épicés, mais aussi l’excès de sel. Celui-ci peut aggraver les hémorroïdes car il retient les fluides dans le système circulatoire, ce qui fait, entre autres, saillir les veines.

Soyez plus actif

  •  sachez que le fait de faire de l’exercice régulièrement (ne serait-ce que 20 minutes de marche par jour) permet de stimuler le transit intestinal. assure la bonne circulation du sang et le bon fonctionnement des organes internes, ce qui aide à prévenir les hémorroïdes
  •  évitez l’excès de poids
  •  évitez de porter des objets trop lourds
  •  veillez à ne pas rester en position assise prolongée, ou bien levez-vous dès que vous le pouvez, même pour seulement une minute ou deux.

Enfin, quoiqu’il arrive, si vous avez des hémorroïdes, il est important d’aller consulter votre médecin afin d’écarter toute autre maladie. Les saignements peuvent être confondus avec les symptômes d’une maladie plus grave.

Solutions naturelles

L’Hamamélis est réputée très efficace pour traiter les hémorroïdes. Son usage peut se faire par voie interne (infusion, teinture) ou externe (décoction, eau, onguent, lotion crème, suppositoire). L’efficacité de l’eau d’hamamélis par voie externe a fait l’objet d’études cliniques très concluantes.

La Camomille possède également des vertus reconnues pour lutter contre les inflammations de la région anale. Elle peut s’utiliser soit dans l’eau de votre bain (mettez-y 5g de fleurs de camomille en infusion ou 0.8g d’extrait liquide par litre d’eau), soit sous forme de crème à base de camomille.

Les pommades ou crèmes à base de baume du Pérou sont également reconnues pour soigner plusieurs affections et blessures cutanées superficielles, ainsi que les hémorroïdes.

Enfin, l’usage du fragon épineux pour soulager les symptômes de l’insuffisance veineuse chronique, ou encore les brûlures causés par les hémorroïdes, s’avère tout aussi efficace. Le fragon épineux s’emploie uniquement en usage interne, sous forme d’extrait sec normalisé.

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -