Home beauté Réparer les cheveux abîmés : conseils et astuces naturelles

Réparer les cheveux abîmés : conseils et astuces naturelles

0 2893

Définition

Tout le monde a connu un jour des problèmes de cheveux : ils deviennent ternes, secs, cassants, fourchus... Et vous avez sûrement déjà remarqué que ces problèmes apparaissent à certains moments : l’été, période de stress...

 

magnifique cheveux

 

En effet, nos cheveux doivent subir les effets du soleil, du sel de la mer, du sèche-cheveux, de notre alimentation et nos mauvaises habitudes. Alors, pour ne pas se plaindre de la beauté de ses cheveux, il faut apprendre à les ménager. Et cela passe par quelques petits gestes, bonnes habitudes à prendre au quotidien.

Les cheveux et les ongles sont constitués à 90% de kératine, une protéine qui renferme 18 acides aminés. Parmi ceux-ci, la cystine, un acide aminé soufré, est le plus important qualitativement et quantitativement (14-16%). Il va de soi qu’un apport protéinique insuffisant peut se traduire à la longue par une chevelure terne et cassante.

Les acides gras polyinsaturés essentiels sont aussi nécessaires à la formation de la kératine. Leur carence se manifeste, entre autres, par des troubles de la croissance des cheveux et des altérations de la structure capillaire.

Ainsi, la beauté de nos cheveux va dépendre de facteurs internes (alimentation par exemple) et externe (soleil, chaleur...).

Symptômes

Bien sûr, tout le monde sait reconnaître les symptômes des cheveux fatigués, ternes, cassants.

Mais tout de même, faisons un petit tour des principaux problèmes de cheveux rencontrés :

  •  cheveux secs, cassants, pointes fourchues
  •  cheveux gras, fins, plats
  •  cheveux ternes, grisonnant
  •  pellicules
  •  démangeaisons

Facteurs et personnes à risque

Les facteurs de risque de vos problèmes de cheveux, autrement dit les causes, seront différents selon que vous souffrez de tel ou tel problème capillaire.

Par exemple, si vos cheveux sont secs et cassants, cela provient certainement du sèche-cheveux, des fers chauffants, des colorations, ou encore d’une exposition prolongée au soleil.

Si vos cheveux sont gras, cela s’explique souvent par des résidus de produits capillaires (mauvais rinçage), une activité physique intense et régulière, la transpiration, ou tout simplement une influence hormonale.

Si vos cheveux sont fins, l’hérédité ou les carences nutritionnelles peuvent en être la cause. Enfin, si vos cheveux sont ternes, le chlore de la piscine ou le stress peuvent en être la cause.

Préventions

Ces quelques petits conseils de prévention sont des petits gestes quotidiens, facile à intégrer dans ses habitudes.

  •  brosser-vous les cheveux en douceur (cela permet aux huiles naturelles de s’étendre sur toute la chevelure pour la nourrir) avec des brosses de préférence en poils de sanglier
  •  espacez vos colorations et permanentes. Evitez les permanentes à base d’ammoniaque
  •  évitez tant que possible le sèche-cheveux ou réglez-le à faible température et pensez à l’éloigner le plus possible de vos cheveux
  •  choisissez bien votre shampoing, préférez les shampoings à usage fréquents, moins acides. Attention également aux quantité d’après-shampoing appliquée sur votre chevelure : en trop grandes quantités, ils alourdissent les cheveux fins et les font paraître encore plus plats
  •  faites égaliser ou couper vos cheveux toutes les 6 semaines (pour limiter les fourches)
  •  pensez à enduire vos cheveux de revitalisant avant d’aller à la piscine, cela limitera les effets du chlore.

Solutions naturelles

Je ne vais pas vous faire peur en vous conseillant des traitements de fond avec des produits introuvables et à respecter scrupuleusement à la lettre.

Et oui la femme active (tout comme l’homme actif) n’a pas toujours le temps de prendre soin pendant des heures de ses cheveux... Non, je vais tout simplement vous parler de quelques bonnes habitudes à prendre pour éviter les dégâts... et quelques remèdes de ma tante Béatrice.

Outre l’utilisation d’un shampoing très doux, il est indispensable de réparer la kératine du cheveu en la nourrissant de produits hydratants - à appliquer sur cheveux humides - contenant des acides aminés et du soufre.

Alimentation

Le secret d’une chevelure soyeuse et éclatante de santé réside aussi dans le contenu de votre assiette.

Comme je le disais, les cheveux sont constitués à 90% de kératine, une protéine qui renferme 18 acides aminés. Parmi ceux-ci, la cystine, un acide aminé soufré.

Vous comprenez donc qu’il est important de privilégier une alimentation riche en soufre, fer, zinc et vitamines B pour garder une belle chevelure. Il en est de même pour les acides gras polyinsaturés essentiels sont aussi nécessaires à la formation de la kératine.

Les vitamines B (notamment la B5 et la B8) ainsi que le zinc influencent favorablement le cycle de croissance capillaire. Vous pouvez trouvez ces oligo-éléments, vitamines et acides gras essentiels sous forme de compléments alimentaires.

Egalement, les aliments protéiniques (viande, poisson, œuf, laitages et tofu) et les légumineuses sont très riches non seulement en acides aminés, mais aussi en vitamines B et en soufre. Mention spéciale pour l’oeuf. Les poissons, eux, renferment des graisses polyinsaturées et les fruits de mer du zinc.

Les graines et les fruits oléagineux sont également riches en vitamines B et zinc. Parmi les légumes, les plus riches en soufre sont l’ail et l’oignon, les choux, le poireau et l’asperge. Notons que des facteurs souvent associés au stress (l’excès de café, d’alcool et de sucre, la fumée, une transpiration excessive, etc.) contribuent à appauvrir l’organisme en vitamines B, zinc.

Enfin, le meilleur pour la fin... les conseils de ma tante Béatrice. Cela va vous paraître peut-être archaïque, mais au moins ça a le mérite d’être économique, et surtout... naturel.

Ma tante m’a souvent recommandé de me rincer les cheveux à la bière : cela revitalise le cheveux (n’ayez pas peur, j’ai essayé, ça ne laisse pas d’odeur).

Pour celles qui ont les cheveux secs et cassants, pensez à la mayonnaise : une cuillère à soupe suffit. Laissez agir quelques minutes sur les cheveux avant le shampooing. L’oeuf cru est également efficace

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire