Home En forme Dites stop aux varices pour des jambes toujours plus belles !

Dites stop aux varices pour des jambes toujours plus belles !

Définition

Les varices sont des veines bleuâtres, dilatées et tordues plus ou moins saillantes qui apparaissent généralement sur les jambes. Il s’agit en fait de la dilatation permanente d’une veine qui altère sa paroi.

 

jambes

Explication : les personnes qui ont des varices souffrent d’insuffisance veineuse chronique. Les artères acheminent le sang vers la périphérie du corps à partir du cœur. Les veines, elles, le ramène vers le coeur pour le réoxygéner.

Les varices apparaissent lorsque le système veineux a des difficultés à assurer le retour du sang vers le cœur.

Les varices entraînent une accumulation du sang dans les jambes qui provoque des lourdeurs, des fourmillements, des crampes.

Toutes les veines peuvent devenir variqueuses, mais on les retrouve plus souvent au niveau des jambes car c’est à cet endroit que les veines des jambes doivent fournir plus d’efforts pour faire remonter le sang au cœur.

Mais il arrive aussi parfois que les varices apparaissent dans la région de la vulve (varice vulvaire), de l’anus et du rectum (hémorroïdes) ou du scrotum (varicocèle).

En général, on distingue deux types de varices :

  • Les varices qui touchent principalement les veines superficielles qui remontent le long de la jambe (dans 95 % des cas),
  •  Plus rare, les varices provenant d’un trouble des veines profondes, d’une phlébite (inflammation d’une veine pouvant causer la formation d’un caillot et le blocage de la veine).

Symptômes

Il est important de décrire les symptômes « post-varices » afin de pouvoir les prévenir, les détecter. On ressent tout d’abord des fourmillements, une sensation de lourdeur dans les jambes, des crampes nocturnes ou de l’enflure aux chevilles et aux pieds. (Attention, ce n’est pas parce que vous ressentez ces symptômes que vous allez avoir des varices...).

Vient ensuite l’étape où les varices apparaissent : veines bleutées, dilatées et bosselées.

L’étape suivante est la (ou les) complication. Parfois, les varices, les insuffisances veineuses peuvent entraîner de l’eczéma, un ulcère de jambe, une rétention d’eau, voir une thrombophlébite (un caillot de sang se forme et obstrue une veine).

Facteurs et personnes à risque

Ici, beaucoup de facteurs peuvent être en cause, notamment, beaucoup de personnes peuvent être touchées par ce problème :

  •  l’hérédité expliquerait 50% des cas de personnes souffrant de varices
  •  malheureusement mesdames, ce sont encore nous les plus susceptibles de douffrir de ce problème. Cela s’expliquerait par les changements hormonaux liés à la grossesse, aux périodes prémenstruelles et à la ménopause, qui contribuent aussi à fragiliser les parois veineuses. La pilule contraceptive jouerait également un rôle
  •  les personnes plus âgées y sont plus sujettes. En vieillissant, les veines commencent à perdre de leur élasticité et de leur capacité à se contracter
  •  les personnes étant régulièrement et longtemps en position debout, notamment pour leur travail, sont particulièrement touchées.

En plus de cela, on dénombre certains facteurs de risque pouvant être (pour partie) à l’origine des varices :

  •  l’exposition à la chaleur
  •  la station assise ou debout prolongée
  •  le manque d’exercice physique
  •  l’excès de poids.

Préventions

Ces quelques petits conseils à appliquer au quotidien peuvent s’avérer utile dans la prévention des varices, ou la prévention de l’aggravation des varices :

  •  veillez à ne pas porter des vêtements trop serrés (jeans étroits, bas à élastiques, chaussures trop étroites) -préférez les chaussures à talons plats, mais pas trop : les petits talons font davantage travailler les muscles des mollets et aident au travail des veines
  •  évitez autant que possible les sources de chaleur (douches et bains très chauds, saunas, bains de soleil)
  •  pour vous soulager, pensez aux douches froides sur vos jambes
  •  surélevez vos jambes aussi souvent que possible à un niveau supérieur à vos hanches. -évitez de rester debout ou assis trop longtemps
  •  essayez de pratiquer une activité physique régulière (marche, vélo, natation).

Solutions naturelles

De nombreuses plantes, vitamines, oligo-éléments et acides gras essentiels sont très bénéfiques à la circulation veineuse. Il suffit juste d’y penser et de les intégrer petit à petit dans son alimentation...

Les acides gras Oméga 3

Les Oméga 3 interviennent dans tous les processus de reproduction et de croissance, la formation des cellules (seuls les Oméga 3 interviennent dans la formation des membranes des cellules et dans celle de la rétine), l’intégrité de la peau, les fonctions rénales, les réactions inflammatoires, allergiques, vasculaires, immunitaires, l’agrégation plaquettaire, premier stade de la coagulation du sang. Ils participent au maintien de l’élasticité des vaisseaux.

On trouve des acides gras Oméga 3 dans les huiles d’olive, de soja, de noix ou de colza et la margarine de colza. Les noix et le poisson gras en sont également très riches - sardines, maquereaux, saumon, hareng en particulier.

La vitamine C

La vitamine C est nécessaire à la synthèse des vaisseaux sanguins et des muscles. Elle favorise l’absorption du fer présent dans les aliments. Elle intervient dans plusieurs mécanismes hormonaux. Elle joue également un rôle dans l’élimination des substances toxiques. Enfin, elle a des propriétés anti-oxydantes, c’est-à-dire qu’elle est essentielle à la fabrication du collagène, qui assure la solidité et la tonicité des parois veineuses.

Lorsque vous manquez de vitamine C, votre corps fabrique moins de collagène, cela se traduit par une perte des capacités de soutien au niveau des veines ce qui entraîne leur dégradation.

Les meilleures sources de vitamine C : kiwi, goyave, persil, cassis, estragon, oseille, poivron, brocoli, cresson, citron, orange.

La vitamine E

La vitamine E est une vitamine lipophile (c’est-à-dire soluble dans les lipides, mais insoluble dans l’eau), présente en grande quantité dans les huiles végétales, et possédant une activité antioxydante, en conjugaison avec la vitamine C et le glutathion. Elle a un effet protecteur particulièrement important vis-à-vis des cellules de l’organisme. Elle joue un rôle important dans les mécanismes de la procréation et intervient dans la synthèse des globules rouges.

Mais surtout, elle possède également une autre propriété intéressante dans le cadre de l’insuffisance veineuse : elle contribue à fluidifier le sang et réduit le risque de thrombose.

Les sources les plus intéressantes de vitamine E sont les huiles végétales, les oléagineux (amandes, noix).

Les flavonoïdes

Les flavonoïdes sont des anti-oxydants que l’on retrouve dans beaucoup d’aliments et végétaux (racines, fleurs, feuilles. Ils combattent l’inflammation, fluidifient le sang, stimulent la contraction veineuse et renforcent les parois vasculaires.

On les retrouve notamment dans le raisin, les fruits rouges (cassis, mûres, framboises), les choux, le persil, les épinards et brocolis mais aussi dans le thé, les tisanes. Et n’oubliez pas qu’on les retrouve aussi dans le chocolat (mais à consommer avec modération bien sûr).

Le fragon (petit houx)

Le fragon ou petit houx est de plus en plus reconnu en France. Il a pour principale propriété de faciliter la contraction des fibres musculaires de la paroi veineuse. Il a également un effet anti-inflammatoire. Sachez qu’il est davantage recommandé en cas de jambes lourdes l’été.

La vigne rouge

Les feuilles de vigne rouge sont connues depuis longtemps pour soulager les jambes lourdes. Elle améliore la contention de la paroi veineuse et diminue sa perméabilité. Elle favorise également la contraction musculaire des veines facilitant le retour du sang vers le cœur.

Le ginkgo biloba

L’arbre Ginkgo est reconnu pour sa très grande résistance aux agressions chimiques ou physiques.
Cela fait plus de 5000 ans le Ginkgo est utilisé à des fins thérapeutiques. Au départ, on utilisait les épines pour soigner les abcès ou les enflures. Puis, ont été utilisés les graines afin de favoriser la digestion, la circulation sanguine, et les feuilles pour améliorer sa mémoire.

Ainsi le ginkgo est une plante antioxydante du système circulatoire qui dilate les artères, augmente la tonicité des veines et il fluidifie le sang.

Le cyprès

Le cyprès a une action anti-inflammatoire et a comme propriété principale de tonifier les veines. En se fixant sur la paroi des vaisseaux, ces substances assurent une meilleure dynamique vasculaire empêchant le sang de stagner dans les jambes. Le cyprès prévient et soulage jambes lourdes et varices.

Le marronnier d’Inde

Les graines de cet arbre sont reconnues pour traiter les symptômes de différentes affections veineuses des jambes, les varices, l’insuffisance veineuse chronique. Il a pour vertu de soulager la sensation de lourdeur dans les jambes et l’enflure.

Hamamélis

L’usage de l’hamamélis est reconnu pour traiter les symptômes des varices (jambes douloureuses et lourdes) et des hémorroïdes, mais aussi pour soulager la lourdeur dans les jambes associées à l’insuffisance veineuse.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire