Home beauté Chirurgie esthétique

Définition de l'acide hyaluronique :

La peau est soutenu par un réseau de fibres de collagène et d'élastine. L'espace entre ces fibres est composé d'eau, de protéines et d? acide hyaluronique, une substance qui appartient à la famille des glycosaminoglycanes. Cette molécule d'aspect gélatineux sert à véhiculer des nutriments jusqu'aux cellules de la peau. On la trouve en abondance dans la peau jeune (plus de 25 mg pour 100 g de peau).

Avec l'âge, sa quantité diminue du fait d'une dégradation par les radicaux libres issus de la respiration, la consommation de calories, l'exposition au soleil et à certains polluants. Une femme de 50 ans aurait ainsi deux fois moins d'acide hyaluronique qu'une jeune femme de 18 ans.

Quels sont ses effets avérés scientifiquement ?

L'acide hyaluronique (HA) possède une affinité particulière pour les molécules d'eau puisqu'il peut absorber jusqu'à 1000 fois son poids en eau. Incorporé à une préparation cosmétique, il permet à la couche cornée de retenir un plus grand nombre de molécules d'eau. La peau est plus hydratée, plus douce, plus souple.
L'acide hyaluronique possède aussi des propriétés anti-inflammatoires, anti-oedémateuses et cicatrisantes lorsqu'il est appliqué localement. Selon des travaux conduits par le Pr Trabucchi, il s'agirait aussi d'un puissant antioxydant.

Conseils et précautions d'emploi

Pour pénétrer dans la peau, l'acide hyaluronique doit être modifié. Seuls certains laboratoires comme Shiseido maîtrisent cette technologie.

Blonde, brune, ou rousse, la chevelure est un atout de beauté et de séduction. Les papiers glacés des magazines féminins regorgent de chevelures opulentes vantant les mérites de cosmétiques.

Depuis l'Antiquité et le mythe de Samson, elle symbolise virilité et puissance.

Aussi, la perte des cheveux est-elle souvent vécue comme un drame.

Les médicaments antichute:

Une chevelure moyenne contient de 100 000 à 120 000 follicules pileux, chacun fabriquant 20 cheveux au cours d'une vie.

Quand la perte est supérieure à 100 cheveux par jour, on parle d'alopécie et l'intervention du dermatologue est souhaitable.

Des médicaments sur le marché ralentissent ou stoppent le processus dégénératif de chute et stimulent la repousse. Mais ces traitements sont quotidiens, longs et contraignants.

La solution chirurgicale:

Une chirurgie est possible : la greffe de cheveux.

Lors d'un récent congrès de dermatologie américain, des spécialistes ont montré que cette technique chirurgicale est bien maîtrisée et codifiée. Elle comprend 3 étapes essentielles :

la première consiste en un prélèvement des follicules pileux situés dans la région postérieure du cuir chevelu,
la seconde est la préparation de la zone dégarnie. il s'agit de faire des microfentes à l'aiguille,
dans lesquelles seront réimplantés minutieusement les greffons dans un troisième temps.

Le résultat paraît naturel et esthétiquement satisfaisant.

Un bémol : il n'y a pas de miracle, un retour à la chevelure antérieure est encore impossible.